Ces 10 trucs simples vous aideront à économiser pour vos projets

On sait depuis longtemps que la plupart des gens aujourd’hui ont beaucoup plus de dettes que d’épargne. Et l’importance d’avoir de l’argent de côté comme coussin de sécurité n’a jamais été autant d’actualité, surtout si vous avez des projets en tête, comme l'achat d'une maison, des rénovations ou un voyage.

Pour vous aider, voici des trucs et des objectifs très accessibles pour réussir à mettre un peu plus d’argent de côté chaque mois, en prenant pour acquis que vous apportez votre lunch au travail et faites votre propre café!

1. Changer de banque pour profiter des avantages

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Maria Losseva-Malho (@designyourfablife) le

Les institutions financières traditionnelles ont commencé à offrir toutes sortes de programmes avantageux, puisqu'il existe maintenant une panoplie d'options qui leur font concurrence. À la longue, ça peut être payant pour le consommateur! Certaines éliminent carrément les frais bancaires, d’autres offrent des taux d’intérêt vraiment intéressants, et d’autres encore peuvent automatiquement épargner les sous jusqu’au prochain dollar rond pour chaque achat que vous faites, et certaines vous donnent des primes à l’épargne.

Faites vos devoirs, ça vaut la peine! 

2. S'abonner à tous les programmes de fidélisation gratuits possibles

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Better Buzz Coffee Roasters (@betterbuzz) on

C’est comme de l’argent gratuit! Les programmes de fidélité sont là pour vous récompenser de magasiner chez certains commerçants alors profitez-en. Acceptez quand on vous le propose, et surtout rappelez-vous de privilégier ces endroits par la suite pour maximiser les primes (que ce soit des rabais, de la marchandise ou un service). Le plus : certains programmes de fidélité ou de points rassemblent un réseau d'entreprises diverses, ce qui pourrait vous aider à trouver des rabais pour un achat ou un projet spécifique!

3. Faire des listes avant de magasiner (et les tenir, bien sûr)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by ℂ𝕙𝕖𝕧𝕠𝕟𝕟𝕖 🇯🇲 (@thiswellplannedlife) on

C’est beaucoup trop facile de partir avec un seul sac réutilisable pour acheter « 3-4 affaires »... pour finir par remplir le panier d'épicerie au complet! 

Pareil à la pharmacie, dans les magasins à grande surface, chez Costco, chez IKEA, ou dans un magasin comme Winners où les rabais perçus qui paraissent exclusifs rendent l’achat tellement irrésistible… Si c’est trop difficile de s’en tenir strictement à la liste, vous pourriez faire une petite exception (disons un produit de plus, ou encore un montant alloué à des extras), mais prévoyez-la à même le budget!

4. Mettre un frein à la gratification instantanée

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by ✨Showroom Joe & Co✨ (@showroomjoeandco) on

Les cartes bancaires et l’omniprésence du crédit ont un peu tué le fonctionnement traditionel de l’argent, c’est-à-dire :

  1. Vouloir quelque chose;
  2. Économiser pour la-dite chose, puis; 
  3. Finalement se l’acheter en comptant. 

Même si personne ne souhaite retourner en arrière, il reste que notre pulsion de gratification instantanée peut souvent nous mettre dans l'eau chaude, financièrement parlant. On voit quelque chose qu’on aime et pouf : on l’achète sans se demander si on peut et si ça a vraiment du sens.

Certains experts financiers recommandent la « règle du 30 jours », qui peut s’appliquer à tout ce qui consiste en un bien ou un service non-essentiel. Si on désire quelque chsoe, on attend 30 jours avant de l’acheter. Au bout d’un mois, bien souvent l’envie ne sera plus là (ou alors le produit ne sera plus disponible et le problème se réglera de lui-même).

Si 30 jours semblent trop longs, ce pourrait aussi être 14 ou même 7. Mais l’idée reste d’aller au-delà de la gratification instantanée et de se poser les bonnes questions : « Est-ce que j’en ai vraiment besoin? « Est-ce que je peux me le permettre? » « Est-ce que ça peut attendre? » « Est-ce que quelque chose que j’ai déjà ne pourrait pas faire l’affaire? », etc.

5. Devenir membre à la bibliothèque

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par BAnQ (@banq_officiel) le

Cette recommandation touchera peut-être particulièrement les accros de la lecture et du divertissement de manière plus large – et ceux-ci sont nombreux! Si une grande partie de votre budget passe en livres, sorties au cinéma ou achats de jeux, rappelez-vous que la bibliothèque est votre amie. Et si vous n’y êtes pas allés depuis un bail, sachez que les bibliothèques sont vraiment modernes et adaptées aux besoins actuels.

Elles peuvent commander des livres spécifiques que vous voulez vraiment lire, offrent une tonne de magazines et de journaux, des jeux de société, des jeux vidéo, des DVDs... Elles peuvent également permettre d’emprunter des livres électroniques pour une liseuse ou une tablette, les nouveautés et les sorties prochaines sont affichées en ligne avec possibilité de les réserver sur-le-champ… La mienne a même un foyer avec de grands fauteuils autour, et des après-midis de tricot quelques fois par semaine. 

Bref, les bibliothèques offrent une tonne de services utiles et intéressants à peu de frais (voire gratuitement)!

6. Réviser sa consommation d’énergie à la maison

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par LIFX • Smart Lighting (@lifx) le

C’est une sphère où tellement d’optimisation est possible : commencez par débrancher tout ce qui n’est pas utilisé (ça correspond à environ 10 % de notre consommation). Vous pouvez aussi remplacer les ampoules par des modèles éco-énergétiques et utiliser des thermostats programmables (la température des pièces devrait baisser si vous n’êtes pas là durant la journée, puis à nouveau la nuit une fois que tout le monde dort). Prenez des douches plus courtes, maximisez l’isolation et l’ensoleillement, faites des brassées de lavage pleines... il n'y a pas de petite économie!

7. Faire ses propres cadeaux

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

Au lieu de dépenser pour du tout-fait lors des anniversaires, les cadeaux des Fêtes, les cadeaux d’hôtesse, etc., prenez-vous à l’avance et fabriquez quelque chose de vos propres mains! Que ce soit de la nourriture ou des boissons, des vêtements ou accessoires, des produits de beauté ou de soin, des objets déco ou même tout simplement des plantes que vous avez bouturées vous-mêmes. Les idées sont infinies et dans certains cas, aucun talent particulier n’est requis : il s’agit simplement de faire une belle présentation avant de l’offrir.

Dans cette ère de surconsommation, d’encombrement généralisé et de conscience environnementale de plus en plus grande, plus personne ne va s’offusquer de ne pas reçevoir « une autre bébelle »! Le fait main a définitivement la cote, puisque qu’il est rempli de signification.

8. Réfléchir sur la notion des « dépenses émotives »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by The Budget Blonde (@the.budget.blonde) on

Avez-vous remarqué que notre rapport avec l’argent est souvent très émotif? On achète quelque chose pour se faire plaisir, pour se récompenser, pour célébrer une bonne journée ou encore pour se gâter après une mauvaise journée.

Quand on laisse ainsi nos émotions nous guider, le côté rationnel prend temporairement le bord et, particulièrement en contexte de stress, on réussit à justifier des dépenses superflues, inutiles ou en tout cas complètement hors de notre budget. 

C’est certain que ce réflexe prend du temps à disparaître, mais au moins lorsqu’on en prend conscience, on peut s’arrêter et se poser quelques questions avant de dépenser.

9. Acheter du seconde main

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Kaitlyn Reitz Beemer (@curlykaitlyn) on

Avant que ma passion du vintage me pousse à fréquenter les brocantes, marchés aux puces et autres endroits du genre, jamais je ne me serais douté de tout ce qu’on pouvait trouver de seconde main. Pas seulement des vêtements, des meubles ou de la vaisselle, mais vraiment tout! Tout ce à quoi on ne pense pas lorsqu’on a besoin de quelque chose, que ce soit un item de base ou plus occasionnel : 

  • Équipement de sport (patins, wetsuits, skis, bâtons de hockey, machines, poids libres, etc.)
  • Consoles de jeux avec les jeux qui vont avec
  • Équipement dont a besoin pour les animaux,
  • Équipement de cuisine dont on ne va se servir qu’occasionnellement
  • Petits et gros électroménagers
  • Valises et autres
  • Équipement de photo
  • Luminaires et autres fournitures électriques
  • Nécessaire pour les bébés
  • Instruments de musique
  • Outils

Ces produits ayant très souvent peu servi sont offerts à une fraction du prix des neufs. Et c’est bien sûr un geste écologique. Alors la prochaine fois que vous avez besoin de quelque chose de random, pensez-y!

10. Pratiquer la règle du 5 minutes pour les achats en ligne

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Translation Agency UK (@alphatrad.uk) on

On a parfois besoin d’une petite protection supplémentaire pour les achats en ligne, parce que c’est tellement facile! Pas besoin de se déplacer : on peut s’acheter quelque chose de nouveau et d’excitant en quelques minutes, entre deux onglets. 

Lorsque vous mettez quelque chose dans votre panier d’achat, laissez-le là et levez-vous de l’ordi (ou lâchez votre téléphone) pendant 5 minutes. Allez boire de l’eau, flatter le chat, régler quelques petites choses qui prennent une minute ou moins, bref, prenez une petite pause.

Après 5 minutes, revenez à l’ordi et décidez ensuite si vous voulez poursuivre la transaction ou pas. Si c’est oui, c’est correct, mais au moins vous y aurez laissé la poussière retomber un peu.

Autre petit truc concernant les achats en ligne : désabonnez-vous des infolettres des commerçants et cachez les publicités trop bien ciblées que vous voyez sur les réseaux sociaux.