Tondre son chat ou son chien: bonne ou mauvaise idée?

Que ce soit pour la saison estivale, pour éviter la grande quantité de poils dans la maison ou simplement pour des raisons esthétiques, vous êtes-vous déjà demandé s’il est vraiment bon de faire tondre son animal de compagnie? Nous vous dressons une liste des points importants à considérer avant de raser votre chat ou votre chien.

Le poil : isolation en toute saison

Le poil de votre animal de compagnie lui sert d’isolation, peu importe la saison. En hiver, il le protège du froid et en été, conserve une certaine fraîcheur lui permettant ainsi de bien vivre à toutes températures. Contrairement aux humains, les animaux ne suent pas donc d’avoir la peau dénudée n’aide en rien à évacuer les chaleurs estivales. La tonte du poil n’a donc aucun effet positif au niveau de la qualité de vie de votre animal en été.

Un bon coup de brosse

L’une des raisons pour faire tondre son chat est une quantité élevée de nœuds et boules serrées dans son pelage. Il est plutôt recommandé de donner à votre chat un bon brossage régulier afin de démêler les nœuds de ses poils et retirer les poils morts lors de la mue. Une accumulation de nœuds peut faire souffrir votre chat donc une tonte préventive est envisageable. Un chat bien entretenu n’aurait donc pas besoin d’être rasé. Pour les chiens, la période de la mue peut être un calvaire pour certains propriétaires. La tonte saisonnière peut aider la peau de votre animal à respirer et retirer tous ces poils qui tombent.

Le poil : protecteur

Beaucoup de chats demeurent à l’intérieur mais les chiens eux, sortent souvent pour les balades. La race de chien vous dira s’il est bon ou non de le tondre. Leur pelage sert d’écran solaire mais aussi de protection contre les insectes et les infections. S’il est rasé trop court, il est donc possible que votre chien en subisse les conséquences.  

Le poil et les maladies

Si votre animal de compagnie développe une maladie de peau, la tonte devient alors une nécessité. Une blessure ou une irritation ne devrait pas être laissée sans traitement et le pelage peut nuire à la guérison. Dans la plupart de ces cas, c’est le vétérinaire qui s’occupera de la première tonte.

Le poil, ça repousse

Évident, le poil repousse. Toutefois, dépendant de la race de votre chat ou chien, il se pourrait bien que la tonte change la texture de son pelage à tout jamais. Dans le cas des chats et certains chiens, une tonte provoque un débalancement lors de la repousse. Les caniches, les Yorkshire et les Schnauzers, peuvent recevoir une tonte saisonnière tant qu’une couche de poils soit conservée tandis que les autres races n’ont pas le même genre de poils, et les raser viendrait changer la texture de leur fourrure.
Il est aussi possible que la tonte cause de l’alopécie, une repousse inégale, voire absente, sur certains endroits du corps de votre animal.

La première tonte peut s’avérer une expérience traumatisante pour votre animal de compagnie. Faites affaire avec un toiletteur professionnel ou consultez votre vétérinaire afin d’éviter de blesser votre animal. Posez beaucoup de questions au toiletteur choisi et soyez avec lui lors du rasage pour le rassurer et le calmer. Rappelez-vous qu’un brossage régulier de votre animal peut aider à conserver son pelage sans nœuds et retirer les poils de la mue. Dans la majorité des cas, la tonte de votre animal est donc déconseillée. Avant d’aller chez le toiletteur, faites les vérifications nécessaires auprès de votre vétérinaire!