Tout savoir sur les plants d'avocat et leur entretien

Quand j’étais petite, tout le monde (ou presque) avait un plant d’avocat en devenir chez eux ! C’est drôle de voir comment les modes passent : par la suite, ce genre d’initiative « granole » est devenue extrêmement quétaine.

C’est tout aussi drôle de voir comment les modes reviennent : maintenant, prendre soin des plantes est un des passetemps les plus populaires de la sphère domestique. Et le hashtag #avocadoplant a plus de 41 000 photos associées sur Instagram !

Voici comment faire pousser votre propre plant d’avocat.

C’est vraiment possible de faire pousser un avocatier à la maison ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by l e a f i t (@leafit__) on

Mais oui ! Ça prend seulement un noyau d’avocat (si vous êtes comme moi, vous en avez à votre disposition chaque semaine) et un peu de patience. 

L’avocatier, qui est originaire du Mexique, peut devenir immense dans la nature : jusqu’à 20 mètres de haut, avec une production de centaines de fruits chaque année ! Comme plante d’intérieur, toutefois, l’avocatier sera de taille modeste et, c’est important de le spécifier, ne produira pas d’avocat. (Où est l’émoji d’avocat qui pleure quand on en a besoin ?) 

Les gens le cultivent surtout pour le plaisir de le voir se développer à partir de « rien » et… parce que ça fait une plante de plus dans la maison, gratuite en plus de ça !

Bien choisir le noyau d’avocat

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Demi Ní Mordha 🍎🍇🍊🍓 (@spookyirishvegan) on

Le noyau choisi doit être intact (ne pas avoir de petites marques de couteaux en le tranchant par exemple) et complet : si en séparant l’avocat une partie du noyau (ou plutôt de la « pelure » protectrice de celui-ci) se détache, prenez-en un autre. C’est aussi préférable de prendre un noyau plus gros qu’un plus petit.

Pour commencer, il s’agit simplement de rincer le noyau puis de le sécher complètement.

Préparer le noyau 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Laura (@takkewijflaura) on

La seule chose à se rappeler est de le faire germer du bon côté ! En effet, un bout du noyau est destiné à germer (le bout pointu) et un bout est destiné à développer des racines (le bout plus large un peu).

Il faut donc placer le noyau d’avocat avec le bout large vers le bas, puis y planter fermement 3 ou 4 cure-dents, qui vont permettre de le faire tenir dans son récipient sans tomber au fond.

Installer le noyau d’avocat

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Avocado Vase / Ilex Studio (@avocado_vase) on

Vous pouvez simplement remplir un verre d’eau, pratiquement jusqu’au bord. Mais si ça vous tente, il existe également des récipients qui sont spécialement faits pour ça et qui ne demandent pas de cure-dents.

Il faut ensuite déposer le noyau de manière à ce qu’il tienne sur le bord du verre, que son côté pointu soit au sec, mais que son côté plus large trempe dans l’eau. 

Faire germer la plante

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by My dearest Greens 🌿 (@bal.kon) on

Vous pouvez déposer le verre contenant le noyau sur le rebord d’une fenêtre ; il doit obtenir une bonne quantité de lumière, mais pas trop directe non plus. 

Le verre doit être surveillé souvent ; il faut rajouter de l’eau à mesure que celle-ci s’évapore, de manière à ce que le bout large du noyau soit toujours immergé. Changer complètement l’eau de temps en temps est aussi une bonne idée.

Des racines, puis une pousse devraient commencer à apparaitre entre 2 et 6 semaines plus tard !

Si rien ne se passe après 8 semaines environ, vous pouvez jeter le noyau et recommencer avec un autre.

S’occuper de la jeune pousse

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by OHIO TROPICS | Houseplant Care (@ohiotropics) on

Lorsque la tige de la nouvelle plante atteint environ 15 cm de hauteur, il faut la couper environ à la moitié. Ça parait cruel de faire ça à cette petite plante qu’on chouchoute depuis autant de temps, mais c’est essentiel ! C’est ce qui va permettre à la plante de développer un réseau de racines plus robuste, mais aussi de devenir plus fournie.

Une fois que la tige a repoussé et qu’elle commence à développer des feuilles, LÀ c’est le temps de la planter en terre. Il va sans dire qu’on enlève les cure-dents à ce stade, d’accord ?

Planter l’avocatier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @instaplantjes on

Vous pouvez planter le jeune avocatier directement dans un pot de 10 pouces de diamètre (donc un pot assez gros déjà), en laissant la moitié du noyau exposé à l’air. 

Un sol enrichi de compost est parfait, mais il peut s’accommoder d’un mélange tout-usage pour les plantes d’intérieur.

Prendre soin de son plant d’avocat

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Лондон🇬🇧Англия❤️Творчество (@fox_ua) on

L’avocatier a besoin de beaucoup de lumière et si possible, de chaleur. Ne le placez donc pas près d’un courant d’air.

Il doit être arrosé souvent, mais pas trop, dans le sens où il ne doit pas être complètement submergé. Il déteste être trop au sec, mais tout autant être détrempé. Si ses feuilles jaunissent, c’est parce qu’il reçoit trop d’eau.

Si vous voulez que la plante devienne de plus en en plus fournie, vous pouvez la couper un peu chaque fois qu’elle grandit d’environ 15 cm.

Certains des objets proposés dans cet article contiennent des liens affiliés, ce qui signifie que nous recevons une petite commission d’affiliation lorsqu’un achat est effectué à partir d’un tel lien. Ne vous en faites pas, il ne vous en coûtera pas plus cher et ça nous permet de continuer à vous offrir du contenu de qualité!