Tout savoir sur les poinsettias

Un temps des Fêtes sans poinsettias? La plante aux feuilles rouges est omniprésente dans notre imaginaire de Noël et pour beaucoup de monde, c’est impossible de faire sans! Pourquoi les poinsettias sont-ils si populaires durant cette saison? 

Voici ce qu'il faut savoir à sur les poinsettias, de leur origine jusqu'à leur entretien.

L’origine des poinsettias

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par House Beautiful UK (@housebeautifuluk) le

Ironiquement, les poinsettias sont loin d’être des plantes de climat nordique ou d’hiver... elles sont originaires du sud du Mexique! Les gens qui vivent dans des climats plus chauds peuvent donc les planter dehors après les fêtes et leur poinsettia se transformera en un gros arbuste (jusqu’à 16 pieds de haut) qui se couvre de fleurs chaque hiver.

Saviez-vous d’ailleurs que les « fleurs » rouges sur les poinsettias n’en sont pas? Ce sont plutôt des feuilles qui deviennent colorées en réaction à un changement de lumière. Ces feuilles sont en fait appelées des « bractées ». Les fleurs sont plutôt les espèces de petits boutons jaunes qui apparaissent au cœur de ces bractées. 

Les variétés de poinsettias

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par SmartPlant - Plant Care App (@smartplanthome) le

La couleur traditionnelle du poinsettia est bien sûr le rouge – et c’est toujours la plus populaire! Plus de 75% des poinsettias vendus dans le monde sont en effet de cette couleur. Mais ce n’est pas la seule : il existe en effet près de 100 variétés de poinsettias. Au-delà de la couleur, certains ont des feuilles plus compactes et d’autres plus grosses, certains ont des feuilles plus plus « frisées » ou plus arrondies, tandis que certains types de poinsettias ont des feuilles panachées (c'est-à-dire qu’elles ont un effet de couleur différente, marbré ou strié par exemple).

En plus du rouge, on peut trouver des poinsettias de couleur rose, blanche, crème, pêche et même jaune! Il existe aussi des poinsettias bleus ou même mauves, mais on s’en doute, ceux-ci ne sont pas naturels... plutôt l’effet de teintures!

Bien choisir son poinsettia

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Proven Winners (@provenwinners) le

Au magasin, prenez le temps de sélectionner le plus beau spécimen! Bien le choisir est probablement le critère le plus important de sa durabilité.

  • Les feuilles doivent être résistantes et d’un beau vert assez foncé, avec un feuillage assez dense et vigoureux.
  • Les fleurs (petits boutons) doivent être assez serrées (pas trop espacées les unes des autres).
  • Les plus petites feuilles situées près des fleurs doivent être complètement colorées. Si elles sont partiellement vertes, la plante va perdre sa couleur plus rapidement.
  • Les fleurs ne devraient pas commencer à tomber ou à relâcher du pollen.
  • Éviter les plantes avec peu de feuilles, des feuilles jaunies ou tombantes.
  • Faites emballer votre poinsettia et rentrez-le dans la maison le plus rapidement possible. L’exposer directement au froid pendant seulement quelques minutes (entre l’épicerie et l’auto) peut sérieusement le compromettre!

S’assurer que son poinsettia ne meure pas avant le temps

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by she be sorted (@shebesorted) on

Il n’y a rien de plus décevant que d’acheter un poinsettia pour le voir dépérir au bout de quelques jours! Tant qu’à y être, on veut qu’il demeure le plus beau possible jusqu’à la fin des fêtes. En plus de bien le choisir, voici quoi faire.

Le poinsettia, qui rappelons-le est une plante tropicale, a besoin d’une bonne dose de lumière! Idéalement il serait donc placé près d’une fenêtre où il reçevra au moins 5 heures de lumière par jour (non, ce n’est pas toujours évident durant la période la plus sombre de l’année). 

Comme il est sensible au froid, il ne faut pas non plus le placer près d’un courant d’air (disons à côté de la porte d’entrée) ni faire toucher ses feuilles à la vitre froide.

Croyez-le ou non, notre poinsettia (qui est pas mal capricieux, finalement!) est également sensible à la chaleur directe, donc il ne devrait pas non plus être placé trop près d’un calorifère ou d’un radiateur. 

La terre du poinsettia ne doit jamais devenir complètement sèche – c’est le meilleur moyen de le faire mourir. Par contre, il faut faire attention de ne pas trop l’arroser non plus, parce que les racines ne doivent pas tremper dans l’eau en tout temps. C’est donc important que le pot du poinsettia ait des trous de drainage. C’est habituellement le cas pour ceux qu’on achète mais c’est à savoir si vous souhaitez le transplanter… C’est préférable de le garder dans son pot original et de placer ce dernier dans un cache-pot. N’oubliez pas par contre d’enlever la plante et de vider le cache-pot de temps en temps.

En somme, on veut que la terre soit humide en tout temps, mais pas trop détrempée!

Finalement, même si au magasin les plants de poinsettias sont souvent présentés très serrés les uns contre les autres, ce n’est pas idéal pour eux. À la maison, si vous en avez plusieurs, laissez au moins un peu d’espace entre chaque plant pour permettre à l’air de circuler. 

Garder ses poinsettias après Noël

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Acer Gardens (@acergardens) on

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui arrive aux poinsettias une fois le temps des fêtes passé? Eh bien... ce sont des plantes, non pas des fleurs coupées, alors ils ne meurent pas! Tant qu’on continue à les arroser, bien sûr. Pour éviter d’en racheter chaque année, c’est même possible de les conserver à long terme.

Par contre, il faut savoir à quoi s’attendre! Ce n'est probablement pas la plante qui se conserve sans effort.

  1. Après un mois ou deux (parfois plus tôt), elles vont commencer à perdre leur couleur. Les plantes ne seront vraiment plus aussi belles, il vaut mieux s’y attendre.
  2. Le poinsettia doit continuer à être exposé à beaucoup de lumière et doit être arrosé souvent (encore une fois, la terre doit être toujours humide, sans être détrempée).
  3. La plante devrait idéalement être fertilisée chaque semaine avec un fertilisant pour plantes d’intérieur, dilué à la moitié.
  4. À partir du printemps et jusqu’au mois de septembre, il faut enlever régulièrement les nouvelles petites pousses sur la plante, pour ne garder que 5-6 feuilles par tige.
  5. Au début d'octobre, c’est le temps de lui faire subir son choc de changement de lumière, si on veut que ses feuilles se régénèrent et rougissent à nouveau. Il faut donc placer le poinsettia dans un garde-robe complètement sombre pendant 14 heures par jour (disons de 16:00 à 8:00 le lendemain) et ce, pendant 6 semaines. Elle doit continuer d’être arrosée et fertilisée comme à l’habitude pendant ce temps. Par contre, on n’enlève plus les nouvelles pousses…

Pour l’avoir déjà essayé quelques fois, ça fonctionne, mais les plants ne redeviennent jamais aussi fournis et beaux que lorsqu'on les achète. C’est donc une expérience à tenter si on n’a pas d’attentes trop élevées, mais… C’est également pourquoi les gens préfèrent ne pas se donner toute cette peine et s’en procurer des nouveaux à la place!

Parce qu’en plus de la question de toutes les tâches qu'il faut se rappeler de faire à différents moments, il faut également vivre dans la maison avec une plante qui a l’air à l’agonie les ¾ de l’année. Alors, tenterez-vous de relever le défi?