Tout sur le compagnonnage végétal, ou comment offrir le meilleur à votre potager

Qu’est-ce que ça veut dire, le compagnonnage (companion planting, en anglais) en termes de jardinage? Rassurez-vous : ça ne signifie pas qu’il faut se tenir la main avec nos amis et chanter des chansons pendant qu’on jardine, bien non.

C’est plutôt un savoir traditionnel, observé depuis des millénaires, qui permet de maximiser les bienfaits sur les plantes et d’éloigner les insectes en plaçant certaines variétés ensemble.

 

Un bel exemple : les trois soeurs

Almanach.com

Les autochtones faisaient du compagnonnage quand ils plantaient « les trois sœurs ». Leurs potagers étaient organisés autour de groupes de 3 variétés, qui étaient plantées ensemble : le maïs, la courge et les haricots. Le maïs, dont le plant est très haut, poussait au milieu et servait de support aux haricots, qui sont des plantes grimpantes. La courge, qui est un plant rampant, couvrait plutôt le sol autour, limitant ainsi les mauvaises herbes et retenant l’humidité. Les haricots servaient également à enrichir le sol en azote, dont ont particulièrement besoin les deux autres plantes. Ingénieux n’est-ce pas?

Ce genre de technique, qui mélange différentes variétés ensemble, est complètement à l’opposé de ce qu’on s’imagine d’un champ de maïs d’aujourd’hui, avec ses immenses rangées en monoculture, parfaitement espacées. Cette technique est surtout pratique pour l’agriculture industrielle, qui doit permettre de laisser passer la machinerie pour l’arrosage de pesticides chimiques et la récolte.

Mais dans un petit (ou plus gros!) potager personnel, le compagnonnage a beaucoup plus de sens, même si ça donne peut-être un look moins « ordonné ». Sauf que les avantages sont immenses!

Les buts du compagnonnage

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Urban Food Garden (@insta.greener) on

 

Il y a plusieurs bénéfices à appliquer les principes du compagnonnage. En voici quelques-uns.

  • Encourager la biodiversité
  • Attirer les abeilles et autres insectes pollinisateurs
  • Éloigner les insectes nuisibles 
  • Attirer également les insectes bénéfiques, qui vont aussi travailler en notre faveur
  • Maximiser la production des plantes et favoriser leur santé.

Les plantes à mettre ensemble

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @greenlife__garden on

 

C’est toute une science à apprivoiser et parfois ce n’est pas possible de favoriser toutes les combinaisons, mais il existe bel et bien des plantes qui adorent la compagnie les unes des autres, tandis que d’autres ne devraient jamais être placées ensemble.

Mais pour vous guider, voici un guide des bonnes et des mauvaises combinaisons dans le potager

Saviez-vous par exemple que si vous plantez de l’aneth à côté du melon ou de la courge, vous aurez beaucoup plus de ces fruits? Mais que si vous plantez l’aneth avec des carottes, les deux vont se nuire et avoir une production vraiment réduite?

Les plantes et les fleurs à favoriser pour le compagnonnage

Il n'y a aucun désavantage à planter ces options: elles sont TOUTES comestibles! Les fines herbes rehausseront toutes sortes de recettes, la camomille fait de la bonne tisane, le lavande peut être séchée puis utilisée dans des recettes beauté DIY... Et elles ajoutent toutes un charme décoratif au jardin.

La ciboulette

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Claire Goddard (@thriftwood114) on

 

Tout potager se doit d’avoir un plant de cette fine herbe délicieuse, qui en plus repousse d’année en année. 

La ciboulette a à la fois l’avantage de repousser les pucerons, une plaie fréquente du potager, et d’attirer les coccinelles, qui se régalent des pucerons. 

Le romarin

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Mizu (@my_herblife) on

 

Avec son odeur forte, cette fine herbe rebute plusieurs insectes nuisibles, comme ceux qui s’attaquent au chou, aux carottes et aux concombres.

Le basilic

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Astha mahajan (@asthas_kitchen) on

 

Croyez-le ou non, mais le basilic a tendance à rehausser la saveur des plantes qui sont situées à côté. C’est donc le compagnon idéal des tomates ou de la laitue, par exemple!

La menthe

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by F Y O N (@fyon64) on

 

C’est bien connu, de nombreux insectes (et même des animaux, si vous en avez qui rôde dans le potager et font leur besoin ou se prennent un snack) DÉTESTENT au plus haut point l’odeur de la menthe. La seule chose à se rappeler, c’est de ne pas planter différentes variétés de menthe ensemble.

La sauge

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Colleen Codekas 💚🌲🍄 (@growforagecookferment) on

 

Il s’agit d’une autre herbe à odeur forte caractéristique, qui éloigne les mites ainsi que certains types de vers nuisibles. Elle ne doit toutefois pas être plantée près des concombres.

Le thym

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by homegrownhollie (@homegrownhollie) on

 

Celui-ci est le meilleur ami du chou. Et par conséquent aussi des variétés similaires, comme le kale, le chou-fleur et les choux de Bruxelles.

La camomille

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Camille Doutriaux-Poulet (@duventdansmesvalises) on

 

Cette plante va attirer les insectes bénéfiques ainsi que les pollinisateurs. Comme le basilic, elle a également un effet de rehausser la saveur des plantes voisines.

Les capucines

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Beehind Thyme Farm & Garden (@beehindthymefarmgarden) on

 

En plus de faire de très jolies fleurs comestibles, les capucines attirent les pollinisateurs ainsi que les insectes nuisibles, qui se nourrissent des indésirables. Les feuilles peuvent être ajoutées dans une salade, également!

Les soucis (marygold)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Megan// Aesthetic Photography (@simplyymyyphotographyy) on

Cette petite fleur avec une forte odeur travaille pour 10 dans le potager! Son odeur rebute plusieurs insectes comme les sauterelles, les chenilles et les scarabées. Mais en plus, ses racines libèrent un composé qui est toxique pour les vers blancs, les grillons ainsi que d’autres bibittes qu'on veut éloigner.

La lavande

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by I LOVE IT (@_.i._love._it._) on

 

En plus de sentir bon, elle attire les pollinisateurs ainsi que les insectes bénéfiques. Elle est particulièrement utile aux lorsque plantée près des petits fruits : fraises, framboises et bleuets.