La SPCA veut faire interdire le dégriffage des chats

La SPCA a lancé le 2 avril une pétition sur son site web pour demander à l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) d’interdire le dégriffage des chats au Québec, une chirurgie qui est invasive et cruelle selon la  directrice générale de l’organisme, Élise Desaulniers.

La vétérinaire en chef à la SPCA de Montréal, la Dre Gabrielle Carrière, précise : « Le terme dégriffage est trompeur, car la chirurgie en question consiste à amputer la troisième phalange de chaque doigt du chat. L’Association canadienne des médecins vétérinaires parle d’ailleurs non pas de dégriffage, mais plutôt d’amputation partielle des doigts pour désigner cette procédure. C’est l’équivalent, pour un humain, de se faire enlever le bout des dix doigts à partir de la dernière jointure et de marcher dessus toute sa vie »

Dégriffage

spca.com

Elle explique que la procédure peut causer de la douleur chronique aux animaux et une hypersensibilité des pattes, en plus de priver les félins d’exprimer certains de leurs comportements naturels (grimper, se percher, etc.).

En faveur de l’interdiction

En 2018, la Nouvelle-Écosse, la Colombie-Britannique, Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que l’Île-du-Prince-Édouard ont interdit cette chirurgie.  L’Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) considère le dégriffage inacceptable d’un point de vue éthique, tout comme l’Association des techniciens en santé animale du Québec (ATSAQ) et l’Association des étudiants en médecine vétérinaire du Québec (AEMVQ).

Ailleurs dans le monde, le dégriffage est interdit depuis des années dans plus de trente pays, dont la France, le Royaume-Uni, l’Australie, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, la Finlande, la Norvège, la Suède, Israël, la Suisse et la Turquie. 

La réponse de l'Ordre des médecins vétérinaires

« Parce que c'est une chirurgie qui a longtemps été considérée comme une opération de routine lors de l'adoption d'un chat, les gens la demandent encore largement lorsqu'ils consultent leur médecin vétérinaire. On sait maintenant que cette chirurgie peut amener son lot de complications et avoir des répercussions sur le bien-être de l'animal. À ce point-ci, nous pensons que beaucoup d'éducation reste à faire pour informer les propriétaires de chats quant à la nature de cette intervention chirurgicale et sur les solutions de rechange qui peuvent permettre d'éviter le dégriffage félin », explique Dre Caroline Kilsdonk, présidente de l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec.

L’Ordre rappelle également que le dégriffage n’est pas une chirurgie pas médicalement nécessaire.

Solutions de rechange au dégriffage

Il y a 3 solutions principales suggérées par la SPCA, dont l’utilisation d’un griffoir, la taille régulière des griffes (à la maison, chez le vétérinaire ou gratuitement chez Mondou) et la pose de couvre-griffes (de petits étuis de vinyle souple, conçus par des vétérinaires).

Pour signer la pétition : spca.com/degriffage/

 


Vous aimerez aussi:

Tout sur les assurances pour animaux de compagnie          Fabriquer un shampoing pour animaux en barre solide
 
Les plantes les plus toxiques pour les animaux domestiques
shampoing pour animaux en barre solide naturel Les plantes les plus toxiques pour les animaux domestiques top image

 

Ailleurs sur le web