Comment prévenir les tiques chez son chien

Bien qu’il soit pratiquement impossible d’éviter le problème à 100%, il est possible de prévenir les tiques chez son chien. Nous vous proposons 5 façons de réduire les risques que votre animal en souffre. 

Qu’est-ce qu’une tique?

Cachées dans les hautes herbes, les tiques sont des parasites qui attendent le passage de votre animal de compagnie pour grimper sur son dos et s’accrocher à son poil, puis à sa peau. Une fois bien installées, elles peuvent y demeurer des jours pour s’y nourrir. Non seulement les tiques sont nuisibles, elles peuvent aussi transmettre des microbes et entraîner de graves maladies comme la babésiose et la maladie de Lyme. 

5 façons de prévenir les tiques chez son animal

Chien dans une cour

Lorca Wiles / Unsplash

Inspection régulière

Comme les tiques profitent des balades extérieures de votre chien pour l’attaquer, il est recommandé d’inspecter votre animal régulièrement. Chaque recoin doit être vérifié, incluant les endroits les plus susceptibles d’abriter les tiques : les orteils, autour des oreilles et les aisselles.

Traitements non systémiques

On applique les traitements non systémiques sur la peau de l’animal. Le produit se mélange aux huiles naturelles de la peau et du pelage de votre chien agissant au contact des tiques. L’ingrédient actif « brûle » les pattes de la tique, l’empêchant de s’agripper et la tuant rapidement.

Vaccin, gouttes ou comprimés

Votre vétérinaire pourra facilement vous recommander un vaccin avec rappel annuel, bien que cela ne soit pas efficace à 100%, il pourrait constituer une bonne protection pour votre chien. D’autres médicaments antiparasitaires peuvent aussi être administrés sous forme de gouttes à appliquer à l’animal ou de comprimés faciles à croquer.

La tique sera neutralisée dès le contact ou en se nourrissant du sang de votre chien, selon la méthode utilisée.

Collier anti-tiques

Utilisé par beaucoup de propriétaires de chien, le collier anti-tiques a une efficacité de plusieurs mois. La plupart des colliers sont composés d’imidaclopride et de fluméthrine diffusées lentement et en continu par le port quotidien. Si vous avez tendance à oublier d’inspecter votre chien ou de lui administrer ses gouttes ou comprimés, c’est une belle option préventive. 

Traiter l’environnement de votre animal

Bien qu’on ne puisse éliminer la menace des tiques dans les parcs, les boisés et dans notre voisinage, sachez que 95% des tiques (et puces) proviennent de l’environnement immédiat de l’animal. Votre vétérinaire pourra vous recommander un produit pour traiter le jardin et ainsi réduire les sources de contamination possibles. Le passage régulier de l’aspirateur dans la maison peut aussi éliminer 30 à 60% des œufs de tiques et ainsi éviter la propagation de cet intrus.

Peu importe la ou les façons utilisées de prévenir les tiques, sachez que ce parasite nuisible peut affecter la santé de votre chien très gravement, et même mortellement, si non traitée rapidement. Consultez votre vétérinaire si vous n’êtes pas certain de la meilleure façon d’enrayer le problème de tique de votre animal de compagnie. 

Sources:

Mondou.com
Nobiteisright.ca
monanimaletmoi.bayer.com