Doit-on laisser sortir son chat ou le garder dans la maison?

Votre chat est ce que vous avez de plus précieux et vous avez son bien-être à cœur. Avez-vous déjà pensé le laisser sortir à l’extérieur pour donner libre cours à ses instincts félins? Le débat intérieur/extérieur est souvent tout aussi important que celui sur le choix de la bonne litière. 

Tout comme les humains, les chats ont des personnalités différentes et selon celle du vôtre, vous saurez d’instinct si votre chat est prêt à sortir de la maison… ou pas. Afin de vous guider dans votre démarche, nous avons dressé pour vous la liste des avantages et inconvénients à laisser sortir son chat dehors.

Les avantages

Marnhe du Plooy / Unsplash

L’exercice 

Libre de grimper aux arbres, de courir dans les parcs et de laisser aller sa curiosité légendaire, votre chat aura amplement d’espace pour faire son exercice en allant dehors. Bouger quotidiennement l’aidera à conserver son poids et maintenir une bonne santé.

L’instinct 

Que ce soit pour faire ses griffes ou chasser les rongeurs, votre félin laissera ses instincts naturels prendre le dessus dès sa première sortie. Vos meubles ne s’en porteront que mieux!

L’autonomie

À l’extérieur, votre chat perd son poil, utilise la nature pour ses besoins et se nourrit grâce à la chasse ou à ce qu’il trouve sur son passage. Il développe ainsi une belle autonomie et vous évite de devoir constamment ramasser ses poils dans la maison.

Les inconvénients 

Chat qui regarde dehors

Eric Han / Unsplash

Les véhicules 

Que ce soit en ville ou en campagne, le plus grand risque que court les chats est d’être frappé par un véhicule en mouvement. Hélas, difficile de prévenir ce genre d’accident outre que de garder son animal à l’intérieur.

Les maladies 

Les risques de maladies sont plus élevés chez les chats allant à l’extérieur. À cause du contact avec d’autres animaux, sauvages ou non, de la malnutrition provenant de déchets ou de rongeurs contaminés, de l’ingestion de substances ou plantes toxiques (mort-aux-rats, limaces, poinsettia, etc), la facture en soins vétérinaires sera certainement plus élevée.

Chat perdu, piégé ou « cat-napper »

Si votre chat n’est pas habitué à votre environnement, s’il se retrouve piégé quelque part ou si un résidant du secteur se lie d’amitié avec votre boule de poils et le « cat-nappe », il est possible que celui-ci ne revienne jamais à la maison. Pour éviter cela, pensez bien identifier votre chat ou lui mettre une puce permettant de le retracer.

La surpopulation

Plus souvent un problème en ville qu’en banlieue, un grand nombre de chats se retrouvent à errer dans un espace plus restreint. Outre les potentielles « guerres de territoires » entre animaux de compagnie, si votre chat(te) n’est pas stérilisé(e), il y a risque d’engendrer des portées non désirées, et par conséquence, des chatons qui se retrouvent souvent abandonnés.

Les statistiques démontrent que les chats qui demeurent à l’intérieur vivent en moyenne 12 à 15 ans, alors que ceux qui sortent ont une espérance de vie de 5 à 7 ans. L’activité physique demeure très importante pour votre chat et il faut donc savoir le stimuler même si vous le garder dans le confort de votre foyer. 

Comment préparer la première sortie

Avec toutes ces informations en main, vous pourrez donc prendre la bonne décision pour votre chat. Si vous allez de l’avant avec la petite sortie, préparez votre chat d’une ou plusieurs façons : tentez l’expérience avec un harnais d’abord, établissez un horaire d’alimentation pour que votre chat revienne se nourrir et gardez un œil sur lui lors de ses premières sorties!

Sources :

Mondou.com

Perfect-fit.fr