Acheter une maison en solo: voici ce que vous devez savoir!

L’achat d’une maison rien qu’à vous est une option que vous considérez sérieusement? Écoutez votre petite voix intérieure et nos conseils, puis devenez un unique propriétaire! Tout est possible en tant que digne célibataire, ou à la suite d’une séparation avec ou sans enfant!

À chaque personne son histoire! Ainsi, si vous en êtes à envisager l’achat d’une maison de laquelle vous serez l’unique propriétaire, sachez que oui, c’est possible et ce n’est pas nécessairement plus compliqué. 

Tout passe par le budget

Helloquence - Unsplash

Taxes foncières, scolaires,taxe de bienvenue, notaire, assurances habitation, factures d’électricité et de chauffage, rénovations nécessaires qui urgent et celles à prévoir. Il y a énormément de choses à prendre en considération avec l’achat d’une maison, il peut donc être pratique d’avoir une deuxième tête pour y penser!

Les mois suivant votre déménagement, il est probablement plus sage de remettre à plus tard un voyage ô combien tentant, mais ô combien dispendieux. En gros, votre budget mensuel devrait vous laisser un peu de jeu pour les imprévus pas le fun (réno surprise, besoin de regarnir le frigo après une longue panne de courant, etc.) .

Besoin d’espace? OK, mais un « espace » bien géré, SVP!

Creatv Eight - Unsplash

Ce qui est bien quand vous magasinez une maison en solo, c’est que ce sont vos goûts qui comptent, pas ceux de n’importe qui d’autre. Cette penderie gigantesque qui vous fait rêver depuis toujours, ce garage ou cet atelier pour vous évader et laisser libre cours à votre créativité et à vos talents d’artiste : oui, vous pouvez vous permettre d’y penser!

En même temps, n’oubliez pas que si vous êtes seul à vous occuper du ménage et de l’entretien du terrain (tondre le gazon, nettoyer la piscine, pelleter l’entrée, etc.), la paresse l’emportera parfois sur vos envies de grande liberté.

Par exemple, si vous avez des enfants en garde partagée, une salle de bain seulement pour leur usage n’est peut-être pas essentielle. Ils peuvent même partager une chambre, si ça peut vous éviter quelques minutes d’aspirateur!

Choisir son quartier

Patrick Tomasso - Unsplash

Vous avez peur de manquer d’action dans votre vie en devenant un propriétaire en solo? Dans ce cas, cherchez un quartier animé où il sera possible de vous divertir et vous changer les idées en quelques pas seulement (restos, boutiques, cinéma, parc, etc.). Ou, encore mieux, si c’est possible, déménagez près de vos amis ou de membres de votre famille. Ça fera des beaux partys de quartier, ça!

Vue sur le futur : êtes-vous nomade ou sédentaire?

Roberto Nickson - Unsplash

Que vous soyez célibataire ou séparé – avec ou sans enfant – il en va de soi que rien ne vous empêche de rêver à l’amour… Évidemment, on ne sait jamais quand la personne idéale se pointera sur notre chemin. Ainsi, ne vous empêchez pas d’acheter une maison en solo! On a juste une vie à vivre. Cependant, il est important de garder en tête que de revendre votre maison après un an ou deux seulement, ce n’est effectivement pas avantageux, prenant en considération toutes les dépenses associées à la vente…

Donc, si votre emploi et votre beat de vie sont plus sédentaires que nomades et que vous pouvez vous enraciner dans le même quartier ou la même ville pendant au moins trois ou quatre ans, l’investissement de l’achat d’une maison en solo vaut certainement la peine!