COVID-19: 6 trucs pour vivre en harmonie avec ses proches pendant le confinement

C’est officiel, le premier ministre du Québec François Legault nous demande de demeurer à l’intérieur pour les 3 prochaines semaines à quelques exceptions près. Après la fermeture des écoles, des garderies et de beaucoup d’entreprises, savoir que l’on sera 24 heures sur 24 avec notre coloc ou membres de la famille à l’intérieur de 4 murs est quelque peu angoissant. Comment éviter les chicanes dans un moment où les émotions sont déjà à fleur de peau? Nous vous avons préparé un petit guide de survie afin de conserver la bonne humeur dans votre demeure.

Prendre du temps pour soi

Form - Unsplash

Une des choses les plus importantes en ce moment est de prendre du temps avec son « moi intérieur » tous les jours. Trouvez au moins 1 heure dans votre journée pour être en paix, seul(e) dans un coin de votre foyer. Que ce soit pour faire de la lecture, écouter de la musique, prendre un bain aux chandelles, s’entraîner ou méditer, il faut s’assurer d’une distance physique et mentale des gens avec qui vous êtes confinés. Je conçois que cela peut être un peu plus difficile avec des enfants, mais tentez d’établir une routine qui vous donne ce moment dans la journée, à tout un chacun.

Organiser des activités et défis

Brina Blum - Unsplash

Pour éviter les conflits et insister sur le positif, organisez de petites activités ou défis quotidiens. Inventez une recette pour le prochain repas à partir d’ingrédients farfelus, faites un concours de dessins les yeux bandés ou proposez un défilé de mode avec des vêtements sortis des fonds de tiroirs. Une activité qui n’implique pas la télévision ou le ménage s’avère excellente pour le moral des troupes. Vous manquez d’idées? Il y a des tonnes de suggestions pour toute la famille, juste ici! 

Discuter avec des proches « virtuellement »

Il va sans dire que famille et amis nous manquent tous en cette période de confinement (ceux avec qui nous ne sommes pas confinés évidemment). Planifiez une plage horaire quotidienne ou hebdomadaire pour parler avec vos amis, grands-parents et collègues. Plus que jamais, on doit prendre des nouvelles les uns des autres et briser cette solitude qui peut être ressentie par plusieurs. Faites un apéro ou un souper virtuel pour les anniversaires, déjeunez avec mami et papi sur Skype, ou parlez sur FaceTime avec votre meilleure amie pendant des heures comme vous le faisiez adolescent.

Sortir prendre l’air

Roberto Nickson - Unsplash

Malgré l’annonce du confinement complet, il n’est pas interdit de sortir dans la cour ou sur le balcon pour respirer le bon air frais. Ça tombe bien parce que le printemps est à nos portes et il y a beaucoup à faire à l’extérieur, sans devoir entrer en contact avec d’autres gens.  Prenez une marche dans votre quartier, nettoyez la cour, lavez les fenêtres, installez vos chaises sur le balcon et préparez-vous pour la saison estivale!

Diviser les tâches à la maison

Jason Briscoe - Unsplash

Être dans le même espace jour après jour fait que le bordel peut rapidement s’installer. Évitez que les tâches ménagères retombent toujours sur les mêmes personnes et divisez-vous le travail! Chacun est responsable d’une pièce et devra maintenir cet endroit propre quotidiennement. Pareillement pour les repas et la vaisselle! Faites un menu et inscrivez le nom de qui fait quoi pour la préparation du repas.

Faire un horaire

Il peut être déstabilisant pour plusieurs de se retrouver devant autant de temps! Cette semaine, j’ai vu circuler sur les réseaux sociaux des foyers qui préparaient des horaires quotidiens afin de garder une bonne santé mentale et physique. Quand on s’occupe, ça laisse moins d’espace aux émotions négatives. En intégrant des moments pour les tâches ménagères, les moments pour soi, les activités, un peu d’apprentissages maison, un moment à l’extérieur tous les jours et les repas, le temps passe plutôt rapidement.

 

Il est possible de vivre cette période de confinement de façon positive! Il suffit de voir la chance que nous avons d’être ensemble et en santé, et de faire du mieux que l’on peut quotidiennement.