DIY: patron à suivre pour fabriquer vos masques à la maison

Soyons clairs là-dessus : les masques en tissu ne peuvent PAS empêcher les particules du COVID-19 d’entrer. Mais par contre, ils peuvent empêcher les gens porteurs du virus, symptomatiques ou asymptomatiques (car c’est le cas pour une bonne proportion de personnes), de répandre celui-ci. Ce n’est donc pas un geste qu’on pose pour se protéger, mais plutôt pour protéger les autres. Par ricochet, si assez de gens se mettent à le faire, vous serez protégés vous aussi. Tout ce dont vous devez savoir sur le port du masque en tissu ce retrouve ici.

Au tout début de la pandémie, les masques médicaux devaient  ABSOLUMENT être réservés pour les travailleurs essentiels en ce moment, ce qui laissait aux gens la possibilité de se fabriquer des masques maison. Et ça demande un peu de temps et de connaissances en couture, mais c’est très possible de le faire. Maintenant qu'on peut s'acheter des masques jetables en magasin, il reste que les masques lavables sont beaucoup plus écologiques et économiques. 

 

Ce qu'il faut savoir avant de fabriquer un masque 

Avant de commencer, consultez ce petit guide afin de vous assurer de l'efficacité de votre masque artisanal. Voici également quelques points importants à prendre en compte lors de votre DIY:

  • Le masque peut être fabriqué avec différents tissus que vous avez à la maison, mais il faut que le « tissage » de ces derniers soit le plus serré possible. Si vous placez le tissu devant une source de lumière et que vous voyez au travers, ce n’est pas assez serré. 
  • Aussi à éviter : du tissu très épais, simplement parce que c’est difficile à coudre! J’avais un beau morceau de satin avec les mailles très serrées à la maison, donc je croyais qu’il était parfait, mais finalement j’ai cassé une aiguille dessus! Les couturières préfèrent le coton et la flanelle légère. 
  • Le masque doit être fait de 3 épaisseurs, selon la Santé publique du Canada.
  • Les masque doit couvrir complètement la bouche et le nez et il doit bien tenir sur le visage sans aucune ouverture. Il ne doit pas par contre rendre la respiration difficile.
  • La masque doit être tenu en place autour des oreilles (et non pas autour de la tête). L’idéal est de prendre une bande élastique pour les attaches mais si vous n’en avez pas, il y a d’autres solutions que les gens trouvent chez eux : des élastiques pour les cheveux, des bandeaux élastiques serre-tête, des attaches de soutien-gorge que vous ne portez plus, des lacets un peu élastiques, des rubans avec un peu d’élasticité dedans, etc.

 

Comment se comporter quand on porte le masque

Le masque n’est pas un protecteur magique : il y a plusieurs règles à respecter pour ne pas qu’il rende la situation encore pire.

  • Il ne faut pas le toucher une fois qu’on l’a mis en place, jusqu’à temps de l’enlever.
  • Lorsqu’on l’enlève, il faut absolument le faire à partir des attaches et ne pas toucher au devant. Éviter également de toucher le visage.
  • Il faut éloignez le masque du visage le plus vite possible et le mettre directement au lavage (idéalement dans un sac en filet comme pour les articles délicats). 
  • Se laver ensuite bien les mains. 

 

Comment coudre un masque maison

Marie-Ève Laforte

J’ai fabriqué quelques masques maison pour ma famille; voici ma procédure. Je l’ai fait en partie à la machine à coudre et en partie à la main… Il serait également possible de tout coudre à la main.

Les trois plis servent à agrandir le masque de façon variable pour le faire tenir parfaitement sur le nez. C’est un design très simple, mais vraiment efficace! Si vous comprenez l’anglais, voici le patron et les instructions en PDF.

 

Fournitures :

  • Morceaux de tissu minces et tissés serrés
  • Bande élastique
  • Fil, aiguille
  • Épingles
  • Ciseaux à tissu
  • Fer à repasser

 

  1. Découper 3 rectangles de tissu, de 6 X 9 pouces (15 X 23 cm). Il est possible d’ajuster : le masque rose sur la photo était pour une enfant, alors les rectangles étaient plutôt de 5 X 8 pouces (12,5 X 20 cm).
  2. Préparer deux bandes élastiques, aussi à ajuster pour la personne qui portera le masque. Je dirais environ 6 pouces (15 cm) de long pour un(e) enfant, 7 ou 7,5 pouces (18 à 19 cm) pour une femme et 8 ou 8,5 pouces (20 à 21,5 cm) pour un homme.
  3. Placer le rectangle de tissu qui sera au milieu sur le plan de travail. Déposer le tissu qui sera sur le dessus (visible) par-dessus l’autre, à l’endroit.

 

You Tube/Erica Arndt

4. Placer les bandes élastiques sur chaque côté et les fixer à l’aide d’épingles. Les élastiques doivent courber vers l’intérieur du masque. Ne pas tordre les élastiques.

 

You Tube/Erica Arndt

5. Placer le 3e rectangle de tissu, celui qui sera à l’intérieur du masque, à l’envers. Épingler par-dessus pour que toutes les épaisseurs se tiennent ensemble.

6. À partir du bas du côté droit du tissu, faire une couture droite en renforçant les points par-dessus les élastiques, à environ 1 cm du bord du tissu. Faire le tour du masque, mais arrêter en haut du côté droit original. C’est à-dire qu’un espace ouvert doit être laissé pour l’instant, afin de permettre de retourner le masque.   

7. Délicatement, retourner le masque. Les trois épaisseurs sont maintenant dans l’ordre et les élastiques courbent vers l’extérieur. Il est possible d’utiliser un couteau à beurre passé dans les coins pour mieux « placer » ces derniers.

You Tube/Erica Arndt

 

8. Finaliser la couture sur le côté droit original, pour que tout le masque soit fermé.

9. Repasser rapidement le masque pour aplatir les coutures.

10. Plier le masque deux fois, dans le sens de la longueur, en faisant bien tenir le tout avec des épingles. Faire une couture sur les deux côtés, pour faire tenir les plis en place.

You Tube/Erica Arndt

11. Repasser à nouveau le masque.