Avoir un chalet : investissement avantageux ou dépense inutile?

Acquérir une deuxième propriété pour vos week-end, le temps des Fêtes, la semaine de relâche et les vacances d’été au chalet, ça vous parle? L’idée est drôlement séduisante, mais est-ce vraiment avantageux ou ce ne serait qu’une dépense?

C’est assez évident qu’à première vue, un chalet ça comporte surtout de nombreux avantages sur le plan « bien-être personnel » : détente en amoureux, temps de qualité en famille, recueillement, cocooning, etc. Sans oublier que qui dit chalet, dit souvent activités extérieures à la tonne (baignade, hiking, raquette, bateau, feu de camp).

Taylor Simpson - Unsplash

Maintenant, oubliez un peu votre côté rêveur qui emplit déjà votre tête des plus beaux scénarios, et écoutez l’aspect plus réaliste quelques instant.

Nécessairement, vous vous doutez qu’un tel projet d’achat occasionne des dépenses. Voyons un peu si les dépenses l’emportent sur les avantages!

Acheter un chalet en groupe, avantageux mais risqué

Pour plusieurs, il s’agit honnêtement du meilleur plan, point de vue financier. Puis, c’est un projet assez cool qui permet de se rapprocher, en tant qu’amis! Tout le monde mène tellement une vie occupée que de trouver un trou à l’horaire pour se voir peut facilement devenir un casse-tête.

L’avantage principal est que cette option permet de sortir un peu de votre zone de confort et de regarder pour un chalet possiblement plus luxueux et grand, puisque vous ne serez pas le seul propriétaire. Le prix d’achat du chalet lui-même, mais également toutes les dépenses qui sont liées à son entretien, se retrouveront ainsi divisés en deux, en trois ou en quatre, selon les cas.

Ostap Senyuk - Unsplash

Seul petit hic avec cette alternative? Arriver à vous entendre sur les moments de chalet de groupe dont vous avez envie et vos petites escapades intimes de couple. C’est inévitable : vous aurez peut-être le goût de vous retrouver dans le blanc des yeux avec votre tendre moitié au même moment qu’un autre des couples proprios!

Prévoyez le coup à l’avance en utilisant un système de calendrier en ligne, par exemple (Doodle, Google Agenda ou iCalendrier) et tenez la chicane à bonne distance.

Rénovations nécessaires ou comment faire plaisir à votre côté bricoleur!

Ici, on parle à la fois d’un avantage et de grosses dépenses. Difficile de dissocier l’un de l’autre… Lorsque vous commencerez à jeter un œil au marché immobilier du chalet, vous réaliserez bien vite que plusieurs de ces demeures secondaires ont un cachet fou qui nécessite souvent une bonne dose d’amour pour que vous puissiez pleinement y apprécier vos séjours. Acheter un chalet qui a besoin d’être rénové vous permet :

  • d’économiser (ceux-ci étant parfois offerts à des bas prix époustouflants).
  • de laisser libre cours à votre imagination et d’apporter votre petite touche personnelle à un beau projet constructif 
  • d’augmenter son prix lors de la revente.

Kolar.io - Unsplash

Reste à savoir si, pour vous, le temps passé à redorer l’aspect d’un chalet équivaut davantage à de la torture obligatoire ou à de l’amusement pur!

Un endroit attrayant pour des locataires occasionnels

Un bel avantage avec le chalet, c’est qu’il vous permet de voyager, de vous évader même si c’est seulement un week-end!

En choisissant avec soin l’emplacement de votre résidence secondaire, gardez en tête que ce petit oasis de paix pourrait plaire à d’autres personnes. Effectivement, la location de votre chalet est une bonne façon de vous assurer un investissement en bout de ligne. On dira ce qu’on voudra, Airbnb – et tout ce qui se rapproche de ce concept – a encore la cote.

Assurez-vous de bien cibler vos besoins, mais aussi ceux d’éventuels locataires : préférez-vous un chalet près des pentes de ski ou en bordure d’un lac? Avez-vous la patience d'affronter deux heures de trafic pour vous y rendre chaque week-end ou aimez-vous mieux opter pour un pied à terre semi-rural?

Nachelle Nocom - Unsplash

De retour à la question initiale. Un chalet : avantageux ou juste une dépense? Dans le fond, ça dépend un peu si vous voyez le verre à moitié plein ou à moitié vide...