Avoir un coloc quand on est en couple pour alléger l'hypothèque

Le concept de colocation a longtemps été réservé aux étudiants ou aux jeunes adultes. Mais voilà qu'on assiste aussi à l'augmentation de couples, vivant ensemble, qui se tournent vers la colocation.

Ce phénomène est d'ailleurs de plus en plus courant dans les grandes villes, notamment sur la côte ouest du Canada et des États-Unis. 

Vue d'une grande ville

Andreas Brücker / Unsplash

Il faut dire qu'avec la hausse des loyers et de la valeur du prix des maisons, il est devenu de plus en plus difficile de se loger à prix modique, surtout si l'on veut rester près des grands centres urbains.

Une des options consiste donc à se tourner vers la colocation. Quels sont les pour et les contres d'une telle solution pour un couple? Y a-t-il des trucs pour réussir sa colocation?

Être en couple et en colocation, une tendance marginale?

Grande chambre

Timothy Buck / Unsplash

En sondant les gens autour de moi, je me suis vite aperçue qu'il y a plus de couples qui prennent un colocataire, temporairement ou non, qu'on ne pourrait le croire.

Bien que les prix des maisons et des loyers n’aient pas encore atteint les sommets que l’on voit dans d’autres grandes villes, il existe plusieurs autres facteurs qui peuvent mener à la colocation lorsqu'on est en couple.

Les raisons peuvent être diverses :

  • des difficultés financières passagères, comme une perte d'emploi ou une maladie;
  • pour avoir accès, à moindre coût, à un logement plus grand comme une maison avec une cour;
  • pour épargner en vue d'un projet tel que l'achat d'une maison ou un voyage;
  • pour réduire une partie des dépenses courantes comme l'électricité, internet ou l'entretien.

Il peut également arriver qu'un couple prenne un colocataire afin de lui donner un coup de pouce. Ce fut entre autres le cas de Jennifer Doré Dallas, qui a eu une colocataire alors qu'elle habitait avec son conjoint.

«Quand mon amie a voulu se lancer en affaires, nous lui avons donné un coup de main en réduisant ses dépenses. Elle est donc venue habiter quelques temps chez nous. Nous avions déjà été colocataires auparavant alors nous savions que tout irait bien. C'était pour quelque mois au départ, puis la colocation s'est prolongée», explique-t-elle.

La colocation, un mode de vie pour tous ?

Deux femmes et un homme de dos

Aranxa Esteve / Unsplash

À la base, tout le monde n'est pas fait pour vivre en colocation, en couple ou non! Il est important de savoir si c'est un mode de vie qui nous convient.

Très souvent, le fait qu'une colocation fonctionnera plutôt qu'une autre est une question de personnalité et d'atomes crochus.

Comme l'explique Annick Tremblay, en couple et habitant avec deux colocataires depuis environ 5 ans: «le fait que nous étions des amis de longue date avant même la colocation, et que nous étions habitués à vivre avec des colocs, a beaucoup contribué à ce que tout se passe bien».

En d'autres occasions, les circonstances et les emplois du temps de chacun aident à avoir une colocation harmonieuse. Vicky Cloutier, qui habite avec son conjoint et qui a eu une colocataire pendant 6 mois, abonde dans ce sens.

«C'était parfait, car la semaine mon conjoint était souvent en déplacement pour le travail. J'avais alors de la compagnie. Et les fins de semaine, notre colocataire avait également des activités et sorties de son côté. Nous n'étions donc pas toujours les trois ensemble, ce qui nous laissait aussi notre intimité.»

Quelques conseils pour une colocation harmonieuse

Cuisine propre et rangée

Pixabay

Toutes les personnes avec qui je me suis entretenue ont eu la chance d'avoir une colocation qui s'est bien déroulée. Mais ce n'est pas toujours le cas!

Quelles sont les clés du succès pour une colocation réussie quand on est en couple?

Tout le monde est catégorique, la première condition est de bien s'entendre et d'avoir les mêmes attentes par rapport au mode de vie.

Et dès le départ, il est important d'établir les règles de la colocation.

Les accès: est-ce que le colocataire aura seulement accès à un espace de la maison ou à l'ensemble du logement?  Peut-il utiliser le terrain, le stationnement ainsi que toutes les pièces? Peut-il recevoir des invités?

Les tâches au quotidien: comment se fera la répartition des tâches ménagères? Cette partie est d'autant plus importante qu'il est possible que le colocataire manque d'initiatives ou n'ose pas entreprendre de lui-même un ménage puisqu'à la base, ce n'est pas sa maison.

De même, avoir une bonne communication avec les colocataires est primordiale.

HOmme et femme qui discutent

Pixabay

Il faut également faire preuve d’ouverture car, qu’on le veuille ou non, les colocataires deviennent parties prenantes du quotidien. Par exemple, si on a un différend ou une chicane de couple, mieux vaut régler ses comptes à l'extérieur de la maison.

Et si tout n'est pas toujours rose au quotidien, gardez en tête les raisons de cette colocation, telles que les économies réalisées ou la grande cour à disposition.

Bref, c’est du cas par cas et ce qui convient à un couple ne conviendra pas nécessairement à un autre. Mais dans tous les cas, la clé du succès reste une bonne planification dès le départ et une bonne communication.


Vous aimerez aussi:

Déco de mariage : 8 idées de thèmes pour une célébration féérique!         10 choses à acheter au magasin à
1$ pour ton premier appartement

 
8 idées de cadeaux DIY à offrir à un mariage
Tipis mariage bohémien buffet mariage industriel thèmes décors de mariage Cadre Cadeaux DIY mariage

 

Ailleurs sur le web