À la défense du sapin de Noël naturel

Alors que le sapin de Noël naturel était le seul choix auparavant, de plus en plus de gens optent maintenant pour les sapins artificiels. L'année dernière, les Canadiens ont dépensé pas moins de 56 millions de dollars pour acheter des arbres artificiels. Micheal Rosen, président de l'organisme Arbres Canada, mène présentement une campagne afin que les gens puissent prendre une décision éclairée à ce sujet. Arbres Canada œuvre depuis plus de 20 ans, ayant contribué à planter plus de 80 millions d'arbres durant cette période. Même si on pourrait s'attendre à ce que Michael Rosen s'oppose au fait de couper des arbres, celui-ci est catégorique : lorsque les consommateurs choisissent un sapin naturel, ils donnent un coup de pouce à la fois à l'environnement et à la communauté dans laquelle ils vivent. Les sapins artificiels proviennent d'usines situées en Asie, où les normes environnementales et les droits des travailleurs font souvent défaut. Par contre, les sapins naturels sont produits ici, sans aucun autre apport que celui du soleil, de l'eau de pluie et de la terre. Pendant leur pousse, ils hébergent des animaux et sont toujours remplacés, en faisant une culture durable. De plus, les sapins, qui poussent majoritairement sur de petites fermes familiales, fournissent plus de 100 millions de dollars à l'économie rurale canadienne. Les sapins artificiels sont majoritairement composés de PVC, un dérivé du pétrole potentiellement dangereux. Leur impact environnemental est aussi énorme, puisqu'ils doivent presque faire le tour du monde pour arriver ici. Comme ils ne sont utilisés que quelques années en moyenne, ils en viennent souvent rapidement à contribuer au volume de déchets non-biodégrables dans les dépotoirs. Les sapins naturels eux, sont complètement biodégradables et recyclables, pouvant par exemple être transformés en paillis. Finalement, les sapins artificiels contiennent des phtalates et souvent du plomb, des toxines environnementales qui s'accumulent dans l'organisme des êtres vivants et auquel les enfants sont particulièrement vulnérables. Les sapins naturels quant à eux, vont plutôt filtrer l'air ambiant -un hectare de sapins de Noël cultivés produit par exemple l'oxygène requise à 18 personnes pour toute une journée. Quel est votre choix personnel en matière de sapin ?


Nous vous recommandons aussi:

Sapin de Noël : n'oubliez pas la sécurité!          Inspirations pour un sapin de Noël différent cette année
 
Sapin de Noël en rubans
Sapin de Noël : n'oubliez pas la sécurité! Inspiration pour le sapin de Noël pot sapin de noël en rubans DIY