5 mouvements en design qui ont révolutionné la décoration intérieure

Présenté par

Il est difficile d’établir les origines du design; les gens ont depuis toujours souhaité embellir et organiser leur environnement. Mais c’est surtout à partir du 19e siècle qu’on voit apparaître de véritables mouvements de design. Ces derniers s’appuyant d’abord sur différentes théories sous-jacentes, mais reposant également sur une certaine production et une communication « de masse » qui permettaient leur diffusion.

Voici 5 exemples de mouvements design qui ont marqué leur époque, et qui continuent même d’influencer notre vie de tous les jours.
 

Le mouvement Arts & Crafts

Arts & Crafts intérieur

Shutterstock

Ce mouvement est apparu en Angleterre durant la deuxième moitié du 19e siècle et est considéré comme l’un des premiers styles de design moderne. Pourquoi? Il était caractérisé par une véritable intention de s’opposer à l’industrialisation rapide de la société. Le Arts & Crafts valorisait plutôt l’artisanat et le talent manuel, que ce soit en menuiserie ou dans les textiles.

Les formes proposées par le mouvement Arts & Crafts sont simples et organiques, surtout inspirées par la nature et le romantisme. Ce design s’appuyait d’ailleurs beaucoup sur l’esthétique du Moyen-Âge.

Ce mouvement a eu des répercussions ici en Amérique du Nord, à travers son cousin, le style « Craftsman », parfois aussi appelé « Mission ». Ce style, qu’on peut retrouver autant en architecture qu’en décoration intérieure et même en aménagement paysager, utilise les matériaux naturels non usinés comme le bois et la pierre. Il propose un concept ouvert pour les aires de vie, des poutres et des chevrons exposés, ainsi que des couleurs inspirées de la nature telles que le beige, le gris, le brun, le vert et le bleu pâle.

C’est à ce mouvement qu’on doit le fait que la cuisine est maintenant considérée comme le cœur de la maison, puisque contrairement à la femme de maison victorienne, la ménagère du début du 20e siècle effectuait les tâches ménagères elle-même, tout en s’occupant des enfants. Avant cette époque, personne n’aurait envisagé de manger ni même de passer du temps dans une cuisine.

Il y a plusieurs beaux exemples de maisons Craftsman originales au Québec et même sur l’île de Montréal, particulièrement dans l’Ouest de la métropole.

Arts & Crafts architecture

Shutterstock

 

Le Bauhaus

Design Bauhaus

Shutterstock

Le Bauhaus fut la première école de design, inaugurée en Allemagne en 1919. Contrairement aux artisans du Arts & Crafts, les architectes et designers du Bauhaus ne voyaient pas l’industrialisation comme l’ennemi; ils souhaitaient plutôt « maîtriser » ce processus industriel à travers le style et le design. Le style Bauhaus voulait donc faire le pont entre la technologie, l’art et l’artisanat. Le style Bauhaus est basé sur des formes géométriques simples et équilibrées. Les objets correspondant à ce style, notamment la fameuse chaise Barcelona de Mies van der Rohe, sont à la fois beaux, simples et futuristes.

Le mouvement Bauhaus mettait de l’avant le côté fonctionnel des objets et même si l’aspect esthétique était également valorisé, cela devait se faire avec un minimum de fioritures. La devise de cette école de pensée, assez révolutionnaire pour l’époque : « la forme suit la fonction », soulignant l’importance de créer d’abord pour l’utilité et ensuite pour la beauté.

Malgré les nombreuses disciplines enseignées au Bauhaus (architecture, mobilier, objets décoratifs, beaux-arts, design graphique et typographie), tous ses enseignants et ses élèves étaient animés par la même philosophie : le modernisme et le rejet du passé.

À Montréal, on retrouve un très bel exemple de l’influence du Bauhaus dans le Westmount Square, conçu par van der Rohe dans les années 60.

Bauhaus architecture

Shutterstock

 

Le design scandinave

Style scandinave

Shutterstock

Comme son nom l’indique, ce style a émergé dans 4 pays nordiques : Danemark, Suède, Finlande et Norvège, après la Seconde Guerre mondiale. Son esthétisme est résolument simple et minimaliste. Les principes qui le sous-tendent étaient un retour à l’essentiel ainsi qu’une démocratisation des objets bien conçus et de qualité, afin que ceux-ci soient accessibles à tout le monde plutôt que simplement aux gens fortunés.

Il est important de comprendre que même avant l’époque moderne, le style en Scandinavie a toujours été simple et fonctionnel; il s’agit d’une tradition et d’une culture ascétique profondément ancrée dans cette région du monde. Suite à la Seconde Guerre mondiale, cette philosophie et cet « art de vivre » à la scandinave ont simplement été plus exposés au reste du monde et sont devenus hautement désirables, ce qui a contribué au rayonnement du style et à l’essor de créativité qu’ont connu ses artisans.

Ce style valorise les lignes simples et nettes, sans fioritures, qui s’inspirent de la nature robuste telle qu’on la vit au quotidien dans un climat nordique. On met l’accent sur le confort du foyer, une idée qu’on reconnaît encore aujourd’hui, par exemple dans le hygge danois ainsi que dans des entreprises telles qu’IKEA.

Le design scandinave est épuré et priorise surtout le blanc et les couleurs neutres, les matières naturelles comme le bois et la laine, ainsi que les objets sans ornementation. 

Artictecture scnadinave

Shutterstock

 

Le mouvement moderne Mid-Century

Décor Mid-Century modern

Shutterstock

Redécouvert récemment, ce mouvement spécifiquement nord-américain fut dominant entre les années 1940 et 1960. Ce mouvement en architecture et en décoration intérieure est en quelque sorte l’héritier du Bauhaus et du style scandinave, qu’il réinterprète avec les matériaux et la géographie qui lui sont propres.

Ce style urbain symbolise les belles années des banlieues et tout l’optimisme de l’après-guerre. Concrètement, le mouvement voulait s’adapter aux nouveaux besoins spécifiques des familles « modernes » de l’époque, qui comptaient désormais sur une multitude de nouveaux appareils ménagers. L’architecture Mid-Century propose donc des cuisines avec de grands espaces de comptoir et de rangement, ainsi que de grandes fenêtres. Mais surtout, il mise sur une connexion entre l’intérieur et l’extérieur, qu’on voit à travers des portes coulissantes et des terrasses ainsi que des cours intérieures.

Du point de vue du décor, ce style de design est innovateur et coloré. C’est le triomphe des meubles iconiques et des objets décoratifs produits en série, par exemple par Charles et Ray Eames. Le style Mid-Century est à la fois simple et audacieux : on y retrouve les papiers peints les plus fous, les luminaires les plus imposants ainsi que les meubles aux formes les plus éclatées.

L’exemple le plus achevé du style Mid-Century Modern se trouve sans contredit à Palm Springs en Californie, qui a entièrement épousé les principes du mouvement. Le Québec et la grande région de Montréal regorgent également d’exemples intéressants de ces maisons modernes, construites pour la plupart dans les années 60. Celles-ci ont étonnamment bien vieilli d’un point de vue architectural.

mid century architecture

Shutterstock

 

Le design urbain expérimental : l’exemple d’Habitat 67

Habitat 67 bâtiments

The Canadian Press Images

Inauguré en avril 1967, Habitat 67 est un projet complètement révolutionnaire. Réalisé par Moshe Safdie, un architecte dans la vingtaine ayant à peine terminé ses études, ce projet « radical » voulait allier les avantages de la vie en banlieue (par exemple l’accès à la verdure pour tous), dans un complexe urbain dense, modulaire et même préfabriqué, mettant à profit toutes les techniques modernes de construction et d’ingénierie.

Le complexe d’Habitat 67 est formé de 364 cubes regroupés en 146 appartements, avec de nombreuses combinaisons différentes. Les appartements combinent les concepts d’intimité et de communauté, la terrasse des uns correspondant au toit des autres. Au point de vue de l’aménagement intérieur, l’avantage des cubes était de proposer un canevas permettant de personnifier à l’infini. Les grandes fenêtres, les lignes droites, les espaces verts, les vues imprenables et le béton en sont les fils conducteurs.

La pertinence de cet exemple architectural pratiquement unique au monde ne fait que se confirmer. L’architecte Moshe Safdie était-il simplement bien à l’avance sur son temps? La réhabilitation récente du béton comme matériau noble ainsi que la structure visant à éclater le bloc appartement traditionnel pour y faire entrer la lumière partout et permettre à la végétation de pousser en hauteur sont en tout cas deux éléments qui sont toujours au cœur des préoccupations des architectes d’aujourd’hui.

Très étudié et respecté par la communauté architecturale mondiale, Habitat 67 demeure un vestige fascinant d’Expo 67, une époque très effervescente pour Montréal côté design, innovation et architecture.

Bâtiment Habitat 67 vue de proche

The Canadian Press Images

À ce sujet, saviez-vous que le complexe Habitat 67 a été construit spécialement pour l’Expo 67, qui célèbre cette année son 50e anniversaire dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal? Une belle occasion de découvrir (ou de redécouvrir!) l’Expo 67, qui propose notamment la visite de certaines habitations d’Habitat 67.

Pour en savoir plus sur l’ensemble des événements qui souligne le 50e anniversaire d’Expo67.

 

Commentaires

Recettes

  • Pommes de terre rattes rôties et trempette bacon-cheddar

    Temps: 35 min. Portions: 6-8
    pommes de terre rattes, huile d'olive, poudre d'ail, poudre d'oignon, paprika, crème sure, fromage à la crème, sauce sriracha, petit piment jalapeno, oignons vert, tranches de bacon, de cheddar râpé, Un peu de fleur d'ail, finement émincée, Sel et poivre