Tout sur les assurances pour animaux de compagnie

On le sait, adopter un chat ou un chien, ça coûte cher… C’est pourquoi depuis quelques années, de nouveaux produits d’assurance ont fait leur apparition sur le marché, pour protéger nos animaux domestiques.

Vous êtes-vous déjà demandé comment ça marche, combien ça coûte et si ça vaut la peine? Voici un peu d’information sur le sujet.

 

En quoi consiste la protection?

 

A post shared by Dash the Doodle (@thedoodledash) on

 

Les assurances pour animaux de compagnie remboursent une partie des frais si votre chat ou votre chien tombe malade ou a un accident. C’est donc l’équivalent de la police d’assurance santé à laquelle vous souscrivez déjà pour les autres membres de la famille. Comme toute autre police d’assurance, il y a habituellement une franchise à débourser sur les réclamations et celle-ci augmente avec l’âge.

Les polices sont sur une base annuelle, renouvelables chaque année selon l’âge et l’état de santé de l’animal. Selon les polices, ils peuvent couvrir seulement les traitements dus à une maladie ou un accident, ou encore aussi les soins dentaires, les consultations de routine et même les actions préventives telles que les vaccins.

La plupart du temps, les propriétaires d’animaux doivent d’abord payer la facture chez le vétérinaire, puis faire remplir et signer un formulaire d’indemnisation. Si la demande est approuvée, les propriétaires d’animaux reçoivent ensuite un chèque pour rembourser une partie des frais encourus.

 

Quels sont les coûts?

 

A post shared by Lela Burris (@lelaburris) on

 

La plupart des assureurs proposent différents niveaux de protection, à différents coûts. Le niveau de base couvrira plutôt les frais liés aux maladies et aux urgences, tandis que les plans plus complets (et plus chers) pourront offrir les soins préventifs mais aussi même parfois des thérapies alternatives (comme la chiropractie, la physiothérapie et l’acupuncture pour animaux) ainsi que les thérapies comportementales.

Pour une protection minimum, le prix mensuel commence autour de 13 $ par mois pour les chats et de 16 $ par mois pour les chiens. La facture peut monter rapidement toutefois : la moyenne serait plutôt entre 30 $ et 50 $ par mois, et la limite supérieure peut facilement atteindre 100 $ et même plus.

 

À partir de quel âge (et jusqu’à quel âge) peut-on souscrire à une police d’assurance pour les animaux?

 

En général, les chats et les chiens sont admissibles dès que vous les adoptez, c’est-à-dire vers 8 semaines.

Certaines polices d’assurances ont un âge limite pour les animaux par contre, puisque que comme les humains bien sûr, plus ces derniers vieillissent et plus ils risquent de tomber malade. Ce qui est certain, c'est que plus l'animal est vieux et plus l'assurance sera coûteuse / plus les exclusions seront nombreuses.

 

Où magasiner une assurance pour animaux?

 

Quelques compagnies d’assurances traditionnelles, par exemple Desjardins, HBC et La Personnelle (assurances de groupe), proposent des plans pour les chiens et les chats.

Il existe également des entreprises qui se spécialisent dans ce type de police et qui offrent leurs services au Québec, par exemple :

Petsecure

Trupanion

Pets Plus Us

Griffe Santé

 

Chaque compagnie propose des plans d’assurance avec des particularités : la couverture est parfois de 80 % et parfois de 90 % des frais encourus, etc.

 

Est-ce vraiment nécessaire?

 

Au Canada, seulement 1 % des propriétaires d’animaux souscrivent actuellement à ce type de police. Mais il faut dire que dans d’autres pays, ces assurances sont beaucoup plus répandues : 23 % des chats et chiens sont assurés au Royaume-Uni par exemple et 43 % en Suède!

La réponse à cette question se situe probablement dans une zone grise : en vérité, aucune assurance n’est véritablement essentielle… C’est toujours une question de regarder les pour et les contre, mais aussi de bien évaluer les risques.

La plupart des animaux de compagnie auront des problèmes de santé ou encore des « urgences » au cours de leur vie et la facture peut grimper rapidement! Une chirurgie peut coûter à elle seule 4 000 $, voire même plus. C’est certain que si ça arrive, ça fait un énorme trou dans le budget… La triste réalité, c’est que chaque année, beaucoup d’animaux qui ont un problème de santé traitable sont pourtant euthanasiés simplement parce que leurs maîtres ne sont pas capables de payer pour ce traitement.

 

Voici un calcul en exemple :

 

Un chien assuré dès son plus jeune âge au coût de 35 $ par mois, ça donne 420 $ par année.

Au bout de 12 ans, on parle donc de 5 040 $ déboursé pour l’assurance animal de compagnie. À ce prix, il s’agit de l’assurance de base, donc qui ne rembourse pas nécessairement les frais de routine, préventifs ou alternatifs.

Si le chien développe une maladie grave ou encore a un accident, ces frais se rembourseront sans doute. Mais si l’animal maintient une assez bonne santé, l’assurance n’aura pas nécessairement été rentable.

Toutefois, ce qu’on achète avec les assurances, c’est surtout une paix d’esprit… Donc chaque propriétaire d’animal doit réfléchir à la question!

 

Note : Cet article vise simplement à mieux faire comprendre les assurances pour animaux et à procurer de l’information. Muramur n’endosse pas nécessairement les entreprises nommées, mais souhaite plutôt simplement proposer différents choix aux propriétaires d’animaux. Il est important que les lecteurs s’informent bien auprès de chaque compagnie d’assurance afin de spécifier les plans et les conditions.

 


Vous aimerez aussi:


Recettes

  • Crème de poireaux et pommes de terre

    Temps: 30 min. Portions: 4
    poireaux, le bout et le vert foncé enlevé, pommes de terre moyennes, gousses d'ail, beurre (ou beurre végane), bouillon de poulet ou de légumes, crème 15 % (ou crème de soya), farine, feuille de laurier, fines herbes séchées, Sel, poivre, Ciboulette émincée pour garnir
Découvrez fraichementpresse.ca