Décorer (et demeurer) écolo à Noël

Le temps des fêtes, c’est le temps des réjouissances et de la magie… Mais également, argh, de la surconsommation. Et ça peut être dur pour l’âme, lorsqu’on essaie en général de simplifier sa vie et de réduire son volume de déchets.

Voici quelques stratégies pour essayer de décorer -et de rester- un peu plus écolo à Noël.

Prendre une grande respiration et laisser aller

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by PiperBlitz Store (@piperblitzstore) on

 

Je crois que la première chose à faire, c’est de cultiver un certain lâcher-prise. Il ne sera jamais possible de contrôler les gestes des autres et les fêtes, ça a quelque chose de profondément émotif qui dépasse beaucoup les occasions de célébrer. Le plus important, ça reste de faire du mieux possible dans la situation et d’accepter que « Noël et minimalisme » ne vont habituellement pas de pair dans l’esprit de la plupart des gens. C’est un temps spécial après tout! Mon parti est d’essayer d’en profiter, de mettre l’accent sur l’essentiel (être ensemble, en santé et dans le moment présent) et de ne pas trop m’en faire avec ce qui me rejoint moins : les excès, les « cossins inutiles », toutes les choses qui font leur entrée chez nous malgré moi, la montagne d’emballage, etc.

Vivre en société (et ne pas se mettre sa famille à dos), ça fait aussi partie de la game. J’ai déjà essayé d’imposer mes conditions et de « briser » ce qui était vu comme des traditions importantes par certaines personnes et… disons que ça n’a pas bien passé. Je ne ferais plus ça aujourd’hui : au fil des années mon état d’esprit général a changé et est passé d’un point de vue plus « militant » à un qui essaie tout simplement « d’accepter sereinement que les gens voient les choses différemment ».  Malgré les déchets supplémentaires et le léger « clash » de valeurs, c’est beaucoup mieux pour mon moral, sans blague.

Moins, c’est plus

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Laura & Ricky | In Two Homes (@intwohomes) on

 

Le deuxième truc est de se rappeler une de mes devises de toujours : « less is more ! »  Bien sûr que la magie de Noël c’est important; l’idée n’est pas de priver mes enfants de cadeaux ou de vivre dans un endroit austère! Mais… La vérité c’est que ce n’est pas nécessaire d’avoir des décorations dans chaque pièce. Ou plusieurs sapins (ça existe!) Ou des coussins/jetés/cadres/chandeliers/toutous/vases/tapis d’entrée/couverts etc. juste pour les fêtes. Quelques décorations bien choisies, c’est correct et suffisant!*

Par exemple, je n’ai pas de jupe pour le sapin. Ni d’ornement pour la cime de l’arbre. Ni de guirlandes. Ni vraiment de plats de services juste pour les fêtes. Ni beaucoup de décos de « saison » dont sont remplis les magasins... Et personne n’est mort! Non seulement ça, mais la maison est très festive quand même, malgré le fait qu’il n’y ait pas une abondance d’éléments des fêtes.

Penser vintage!

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Le sapin chez nous est uniquement décoré avec des ornements d’époque. Même chose pour plusieurs de nos éléments déco : la crèche, le petit village sous le sapin et plein d’autres trucs qu’on ressort année après année sont ceux que mon conjoint avait chez lui lorsqu’il était enfant.

Le vintage connaît une recrudescence ces dernières années et c’est tant mieux : ça signifie que c’est de plus en plus facile de trouver des vieilles boules de Noël et autres. Pourtant, ce n’est pas une question de tendance pour moi, mais vraiment plutôt de sensibilité personnelle et de nostalgie : ça m’émeut beaucoup de voir notre sapin décoré comme ceux de mon enfance, celui de chez ma grand-mère par exemple. C’est mignon, c’est kitsch et c’est dépareillé; ça me rappelle une époque pré-Pinterest, alors qu’aujourd’hui nous avons parfois l’impression que tout doit correspondre à un « thème » super élaboré et être parfaitement coordonné.

Mes beaux-parents ont tout gardé chez eux (et étaient très contents de nous passer leurs vieilles décorations) mais je suis consciente que tous n’ont pas cette chance! Sauf que la bonne nouvelle, c’est que les ornements et autres décorations sont largement disponibles (et relativement pas chers) chez les antiquaires, dans les marchés aux puces, les ventes de garage et autres brocantes. Conseil : il ne faut pas attendre la mi-novembre pour les chercher si possible, mais sauter dessus si on les voit toute l’année!

Fun fact : alors qu’aujourd’hui la grosse majorité des décorations de Noël sont faites en Chine, la plupart de celles de l’époque de l’après-guerre proviennent du Japon… Et si on retourne encore plus loin en arrière, de l’Allemagne, de la Pologne et de la République tchèque.

S’inspirer de la nature

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by @shopterrain on

 

Même lorsque toutes les feuilles sont tombées et que tout est recouvert de neige, il reste encore beaucoup de magnifiques décorations naturelles à s’approprier! Des branches de sapinage (et autres conifères) aux petites branches recouvertes de pommettes ou de baies : c’est fou comment cette verdure réussit à tous coups à mettre l’ambiance.

Chaque année, je visite un petit kiosque de sapins naturels près de chez moi et je leur demande ce qu’ils peuvent m’offrir pour 10, 15 ou 20 $ (selon mon budget). Je repars toujours avec UNE TONNE de branches diverses : conifères comme de l’épinette, du pin, du cèdre, du genèvrier, mais aussi branches de magnolia, de buis, d’arbustes à écorce intéressante… Celles-ci sont toutes plus magnifiques les unes que les autres et je m’en sers à la fois à l’extérieur (pour flanquer la porte d’entrée) et à l’intérieur. Souvent, ils me donnent même gratuitement plusieurs branches « d’extra » qu’ils ont coupées au bas du sapin de clients précédents.

Ces branches peuvent être placées un peu partout dans la maison dans des vases, accrochées à une rampe d’escalier, déposées sur un manteau de cheminée, placées directement sur une table festive ou même être utilisées à la place d’un chou sur un cadeau, par exemple. Bien entendu, si vous avez la possibilité de cueillir ces branches vous-mêmes, c’est encore mieux!

Faire ses propres décos

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Ce que vous avez déjà dans la cuisine peut faire de magnifiques décorations : par exemple des guirlandes en popcorn, en bonbons ou en canneberges, des tranches d’agrumes séchées au four, des bâtonnets de cannelle… Les fameux biscuits en pain d’épices font de plus des ornements charmants!

Tellement d’autres belles décos DIY sont possibles : guirlandes en cercles de papier, formes géométriques pour accrocher dans le sapin, pompons faits main avec de la laine, etc. La perfection n’est pas de mise, l’idée est simplement de vivre à fond la « vraie » magie de Noël et de la répandre ensuite dans son chez soi.

Recycler

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Lindsay Ryden (@lryden) on

 

Personne n’a dit qu’il fallait absolument acheter du papier d’emballage spécifique pour les fêtes, et encore moins chaque année! Profitez de ce que vous reçevez pour effectuer des réserves (sacs cadeaux, papier de soie, jolies boîtes, rubans, etc.) pour les prochains Noëls.

Le papier kraft est également particulièrement beau et même tendance ces temps-ci… Mais encore une fois, il n’est pas nécessaire d’en acheter! Quand j’oublie d’apporter mes sacs à l’épicerie (ça arrive), je demande des sacs en papier au lieu de prendre ceux en plastique. Ces sacs peuvent ensuite être découpés et le papier utilisé pour emballer une foule de petites choses.

Si vous souhaitez être original, c’est également possible d’emballer un cadeau dans un autre cadeau utile en tissu : un foulard ou une écharpe, un chemin de table, une belle serviette à vaisselle, etc.

Miser sur la lumière

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Linda (@stenlinna) on

 

On ne peut tout simplement pas se tromper en créant de l’ambiance avec des lumières! C’est ce qui apporte chaleur et confort (hygge) dans ces nuits parmi les plus froides et sombres de l’année. N’ayez donc pas peur de multiplier les chandelles et bougies (surtout celles qui sont à base de cire naturelle et durent longtemps), et/ou encore de mettre des guirlandes de lumières partout. Surtout maintenant qu’il est possible de se procurer des DEL, qui consomment très peu d’énergie et peuvent théoriquement durer plusieurs décennies.

Apparemment, remplacer des lumières de Noël traditionnelles par des LED peut même permettre d’économiser autour de 50 $ en électricité par période des fêtes.

Joyeuses fêtes!

*Si vous êtes de l'autre bord et que vous vous donnez à fond dans la déco des fêtes, loin de moi l'idée de vous faire sentir mal par rapport à ça non plus! Vous le faites certainement parce que ÇA VOUS FAIT SENTIR BIEN et au final, c'est vraiment ça l'important... On a d'ailleurs beaucoup, beaucoup d'inspiration et de projets l'fun pour vous! Je souhaitais simplement écrire cet article pour ceux qui justement, ne se sentent peut-être pas à l'aise avec la manière de faire traditionnelle et la questionnent, mais ne savent peut-être pas par ou commencer ni même peut-être qu'ils ont le droit de faire les choses autrement. Parce que du contenu là-dessus, il y en a pas mal moins... On s'entend que le message général, c'est que tout le monde devrait essayer de faire ce qui le rend heureux aux fêtes! ✌🏻🎄❤️


Nous vous recommandons aussi:

Comment bien faire un sapin de Noël, étape par étape          10 hacks de rangement pour vos décorations de Noël
 
Décorer pour Noël tout en sauvant de l'énergie? Voici comment!
Faire sapin top image Les boules de Noël rouges sont rangées dans une boîte, dans des filtres à café. lumière de Noël sur maison