Pourquoi dépense-t-on autant dans les endroits comme IKEA?

Ça vous est déjà arrivé d’aller chez IKEA avec une liste comprenant uniquement un paquet de bougies et des nouveaux verres à vin… Mais d’en ressortir plutôt avec 26 items différents? Ouais, ici aussi.

Pourquoi agit-on ainsi, malgré nos résolutions, notre budget et même notre volonté? Selon Matt Johnson, un professeur d’économie de San Francisco qui s’intéresse à la psychologie des décisions financières, il ne s’agit pas d’un comportement atypique du tout, puisque les magasins tels que IKEA mais aussi les fameux Target aux États-Unis (qui pourraient être vu comme des Walmart pour les amoureux du design), sont conçus spécifiquement pour nous faire dépenser plus.

 

 

A post shared by Xandra V. (@xandravr) on

 

Toujours selon cet expert, notre cerveau a deux systèmes différents pour prendre des décisions : un plus instinctif (A) et l’autre plus rationnel (B). Le système A est celui par défaut et il est plus « paresseux, cognitivement parlant ». Selon le système A par exemple, si on a faim, on mange tout simplement quelque chose sur-le-champ! Tandis que le système B, lui, pourrait plutôt raisonner que « ce n’est pas le temps de manger puisque le repas s’en vient/qu’on a déjà assez grignoté, etc. »

 

 

A post shared by Thuy (@thuy.ka) on

 

C’est donc la même chose pour les décisions financières. Alors que nous prenons souvent plus de temps –et utilisons notre système B- pour planifier et magasiner un plus gros achat (un voyage, une voiture, des assurances, etc.), on en vient souvent à se fier uniquement au système A lorsqu’on est fatigués, distraits ou encore en surcharge sensorielle. Et c’est exactement ce qui se passe quand on visite ces très grands magasins remplis de tentations!

Et l’autre truc, que Johnson ne relève pas mais qui s’avère certainement jouer un rôle, c’est que ce type de magasin, puisqu’il offre une « expérience » intéressante (odeur de brioche à la cannelle, bonne musique, exemples d’intérieurs esthétiques mais réalistes dans lesquels on voudrait vivre, etc.), nous fait sentir bien et plus relax qu'un endroit désagréable duquel on a juste envie de sortir. Dans ces situations, on est probablement plus enclins à baisser notre garde et à dépenser!

 

Comment éviter l’effet IKEA?

 

A post shared by M IN LOVE💕 (@marissa_hor) on

 

Voici quelques conseils pour essayer le plus possible d’éviter l’effet IKEA, dans ce magasin comme dans tous les autres d’ailleurs !

 

  • Magasiner en début de journée si possible, c’est-à-dire lorsqu’on n’est pas trop fatigués et qu’on n’a pas faim.
  • Essayer d’être zen –l’être humain est plus susceptible de prendre des décisions impulsives lorsqu’il est préoccupé ou stressé.
  • Rationaliser et comparer les prix : même si ce n’est pas cher, ça ne vaut pas la peine si l’item ne durera pas ou n’est pas nécessaire. Et un panier rempli de cossins pas chers, ça revient cher!
  • Prévoir quelque chose tout de suite après la visite, dans le but de limiter le temps passé en magasin.

 

Mais bon... En autant que ça n’arrive pas trop souvent, en définitive ça semble juste nous faire du bien de dépenser comme ça à l'occasion!