Guide pour les locataires et les propriétaires

La saison des déménagements arrive à grand pas. Pour éviter les mauvaises surprises, assurez-vous de vérifier ces points importants avant de louer un appartement ou une maison. Ce petit guide vous accompagnera, et ce, que vous soyez locataire ou propriétaire

Vous êtes locataires

Assurez-vous de visiter l’appartement avant de signer un bail. Cela peut paraître farfelu, mais sachez que, dans certains quartiers de Montréal, la demande est si forte que les gens acceptent de donner un dépôt par carte de crédit avant même de l’avoir visité. Lors de votre visite, assurez-vous de bien inspecter toutes les pièces. Demandez si des dégâts d’eau sont survenus récemment et si les travaux ont été effectués. Que votre logement soit dans un duplex, un 8-plex ou un complexe, renseignez-vous sur le concierge. Est-il dans l’édifice depuis longtemps? Si possible, rencontrez-le avant de signer le bail. Il pourrait vous dire des choses que le propriétaire n’oserait pas vous dire. La majorité des gens sont honnêtes, mais soyez prudent quand même. Discutez avec les voisins. Ils vous donneront l’heure juste sur le climat de l’édifice. Il existe un seul contrat officiel : le bail. Ce document de la Régie du logement du Québec est obligatoire depuis le mois de septembre 1996. Il inclut les termes et conditions tels que le montant du loyer, la date de paiement, les inclusions et les exclusions, les services, les autres frais, les droits aux animaux, le stationnement, etc. Bref tout doit y être. Ne prenez jamais un ouï-dire, demandez-le par écrit sur le bail. Chaque édifice possède ses propres règlements. Idéalement, vous devez être d’accord avec ces derniers et surtout en obtenir une copie écrite complète lors de la signature du bail. Les règlements renforcent le bail et permettent également de juger du type de propriétaire avec lequel vous faites affaire. Vos responsabilités sont celles du respect des lieux, de l’entretien raisonnable, de l’accessibilité dans les cas de travaux et surtout de remettre le logement dans l’état initial lors de votre départ! Somme toute, il est possible que le propriétaire exige une enquête de crédit (ce qui est légitime) et parfois même un dépôt de sécurité. Cependant, sachez que de demander un dépôt de sécurité est interdit par la régie du logement.

Vous êtes propriétaires

Vous êtes nouvellement propriétaire et ne savez pas trop comment faire? Voici ce que vous devez vérifier.

Le bail

Le seul contrat légal vous protégeant au Québec est ce formulaire de la régie du logement du Québec. Il est disponible dans les bureaux de la Régie, dans certaines librairies et certains bureaux de postes.

L’enquête de crédit et les références d’anciens propriétaires

Je vous recommande très fortement de demander à vos locataires potentiels une ou deux références de leurs propriétaires précédents. Vous pourrez obtenir l’historique de vos futurs locataires, et ce, sans frais moyennant quelques minutes pour faire les appels. L’enquête de crédit peut osciller entre 50 et 150$ selon les associations de propriétaires et votre volume d’affaires. Bref, si vous avez un ou quelques logements, prévoyez en moyenne de 75 à 80$ à la suite de votre adhésion avec l’association des propriétaires. Il existe plusieurs associations de propriétaires qui offrent divers services tels que des conseils légaux, des références diverses, etc. Je ne suis peut-être pas un avocat ni un expert de la régie. Toutefois, j’en croise plusieurs dans mon métier qui me raconte des histoires d’horreurs. D’un côté comme de l’autre (proprio ou locataire), suivez votre instinct et faites vos devoirs.

Bon magasinage!

Commentaires