Les bonnes et les mauvaises associations dans le potager

Vous avez préparé votre jardin/potager? C’est maintenant (ou ce sera bientôt, selon l’endroit où vous vous trouvez) le temps de planter et de débuter la saison!

Connaissez-vous le principe du companion planting? On pourrait le traduire par « les plantes amies ». Ce que ça signifie, c’est qu’à travers le temps, les jardiniers ont remarqué que certaines plantes poussaient beaucoup mieux lorsqu’elles se trouvaient à côté d’autres plantes spécifiques.

Au départ, c’était plutôt du savoir populaire transmis d’une génération à l’autre. Mais la science est parvenue à prouver que ça fonctionne réellement : « La théorie derrière les plantes amies, c’est que certaines plantes sont bénéfiques pour permettre à l’autre de mieux absorber les nutriments, d’éloigner les insectes et d’attirer les pollinisateurs, » selon l’horticulteur Tom Maloney.

Alors, quelles plantes se complémentent bien pour un rendement optimal? Et lesquelles se nuisent entre elles et ne devraient pas être placées côte à côte? Voici les bonnes et mauvaises associations dans le jardin.
 

Les bonnes associations (plantes amies)

1. Concombre avec capucine

Capucine combinaison dans le jardin

Compte Instagram de @baukster77/

Les capucines sont de jolies fleurs comestibles, dans les tons de jaune et d’orangé, avec de belles feuilles en ombrelle. Mais c’est surtout leur odeur qui est importante dans le jardin, puisque celle-ci déplait aux insectes qui s’attaquent habituellement aux concombres. Comme ces derniers poussent plutôt à la verticale, sur un treillis, il est facile de planter des capucines directement en-dessous.

 

2. Melon et courge avec aneth et fenouil

Melon courge fenouil combinaison dans le jardin

Compte Instagram de @almost_organic_farms

Ces fruits ont besoin d’être pollinisés par des insectes pour produire une récolte. L'aneth et le fenouil produisent des fleurs, qui attirent justement ces insectes. Donc laissez-les fleurir!

 

3. Maïs + haricots + courges

3 soeurs plantes combinaisons dans le jardin

gardeningaustin.com

Cette combinaison était bien connue des Amérindiens pratiquant l’agriculture; ils les appelaient « les trois sœurs ». Pourquoi planter ces trois légumes ensemble :

  • Le maïs procure des tuteurs aux haricots, qui ont besoin de s’agripper pour bien produire.
  • La culture des haricots produit beaucoup d’azote, dont le maïs et les courges ont particulièrement besoin.
  • Les feuilles des courges, de grande taille et abondantes au niveau du sol, agissent un peu comme du paillis et permettent de réduire les mauvaises herbes, en plus de conserver l’humidité.

 

4. Brocoli avec souci

Fleur annuelle orange souci

Compte Instagram.com de @a_sorro

Le souci est une varitété d'annuelle (qu’on trouve habituellement en caissette au début de la saison) se caractérisant par de jolies fleurs oranges. Celles-ci émettent une substance un peu collante, qui attire et piège les pucerons habituellement intéressés par le brocoli. Un autre avantage de planter des soucis? Elles attirent aussi des insectes bénéfiques, comme les coccinelles, qui se régalent des pucerons.

 

5. Laitue avec ciboulette, oignon ou ail

Ciboulette fleurs mauves

Compte Instagram.com de @lyrae_periculum

Les laitues n’ont pas beaucoup de défenses naturelles et elles sont évidemment délicieuses, donc elles sont susceptibles de se faire dévorer par les limaces, les chenilles ou les pucerons. En contrepartie, toutes les plantes de la famille des oignons, qui ont une odeur spécifique, sont détestées par ces insectes.

 

6. Rosier avec géranium

Roses avec géraniums combinaison dans le jardin

Compte Instagram de @hannahcreatesart

Le concept des plantes amies ne s’applique pas seulement au potager! Si vous avez déjà planté des rosiers, vous savez à quel point ils sont vulnérables aux pucerons. Mais ces petits ennemis n’aiment pas non plus l’odeur forte des géraniums.

 

Les mauvaises associations (plantes ennemies)

1. Maïs avec tomates

Mais et tomates combinaison à éviter dans le jardin

grit.com

Ces deux plantes ne s’aident pas mutuellement, parce qu’elles sont toutes deux en compétition directe pour le soleil et l’eau (les deux ont besoin d’énormément de l’un et l’autre). D'ailleurs, le maïs fait de l’ombre aux plants de tomates, en plus de « voler » l’azote dont il a besoin. Un autre désavantage est que les deux plantes ont un ennemi commun : un ver qui sera beaucoup trop content de s’attaquer aux deux en même temps (buffet à volonté pour l’été!)

 

2. Pommes de terre avec tomates

pommes de terre combinaison dans le jardin

Compte Instagram de @riksauctions

Les deux plantes font partie de la même famille, les solanacées, et ont donc des insectes ravageurs et des maladies fongiques en commun. À éloigner le plus possible l'un de l'autre.

 

3. Carottes avec aneth

Carottes aneth combinaison dans le jardin

Compte Instagram de @litchfieldkitchen

Ces deux plantes ne devraient pas être placées ensemble puisqu’elles font partie de la même famille et peuvent se polliniser entre elles! Si cela se produit, la production des deux sera impactée.

 

4. Chou avec fraises

Chou fraises combinaisons dans le jardin

Compte Instagram de @naturegirlsdph

Les fraises nuisent au développement du chou (et autres plantes de la même famille comme le kale, le chou-rave et le chou de Bruxelles). Si elles sont plantées côte à côte, elles grossiront moins et ne produiront presque pas.

 

5. Haricots avec oignon ou ciboulette

Fêves jardin

Compte Instagram de @jessicafishes

Toutes les plantes de la famille des haricots (pois sucrés, pois mange-tout, gourganes, légumineuses, etc.) détestent les plantes de la famille des oignons. Comme les haricots ne sont pas très susceptibles d’être attaquées par les insectes, c’est tant mieux!

 

Commentaires

Recettes

  • Crostinis aux patates douces, oignons rouges marinés et fromage

    Temps: 35 min. Portions: 8 à 10 crostinis
    tranches de pain baguette, fromage à pâte ferme, patate douce, huile végétale à cuisson au choix, ail, graines de fenouil, cumin moulu, vinaigre balsamique, sambal oelek, Sel et poivre, oignon rouge moyen, vinaigre de cidre, sirop d'érable, sel
  • Croquettes de polenta aux champignons, canneberges et fromage

    Temps: 35 min. Portions: 24 croquettes
    champignons blancs, oignon, ail, huile végétale à cuisson, canneberges séchées, Les feuilles de 3 branches de thym, eau, semoule de maïs, fromage cheddar, levure alimentaire, sambal oelek, vinaigre balsamique, sirop d'érable, Sel et poivre, semoule de maïs, huile végétale à cuisson
Découvrez fraichementpresse.ca