Tout ce que vous devez savoir avant d'acheter votre première maison

Ça y est : vous avez décidé d’acheter une maison et de réaliser votre rêve de devenir propriétaire!

Avant d'acheter une maison, assurez-vous de vérifier tous les facteurs qui suivent; ceux-ci vous aideront à faire un bon investissement.
 

Le prix

Commencez par évaluer votre capacité de payer. Pour ce faire, plusieurs facteurs entrent en jeu : revenu familial, mise de fonds et taux d’intérêt hypothécaire.

Vous devez également tenir compte de vos avoirs, de vos dettes et de votre mode de vie.

En général, les institutions financières estiment que les frais payés chaque mois pour se loger (versements hypothécaires, taxes, chauffage et frais de copropriété, s’il y a lieu) ne doivent pas dépasser 32 % du revenu mensuel brut du ménage. Par exemple, si votre revenu mensuel brut est de 5000$, vous ne devriez pas consacrer plus de 1600$ pour vous loger (5000 x 0,32).

Les associations de consommateurs conseillent de faire ce calcul en tenant compte du revenu net plutôt que du revenu brut. La raison? Les institutions financières utilisent la même méthode de calcul dans toutes les provinces, sans tenir compte du taux d’imposition particulièrement élevé des contribuables québécois. 

Si vous avez des dettes, vous devez alors faire un autre calcul. Selon les institutions financières, les frais payés chaque mois pour rembourser vos dettes (cartes de crédit, prêt étudiant, prêt auto, etc.) ne doivent pas dépasser 40 % du revenu brut du ménage.

D'ailleurs, prenez en compte les frais connexes : évaluation du bâtiment, droits de mutation, honoraires du notaire, etc.

D’après les experts, vous devrez être en mesure de prouver que vous disposez d’une somme équivalant à 1,5 % du prix d’achat pour couvrir ces frais.

Sachez enfin qu’il vous en coûtera plus cher pour vous loger que lorsque vous étiez locataires, entre autres parce que les frais d’assurance et de chauffage seront plus élevés. Sans compter les coûts d’entretien du bâtiment.

 

Le type de propriété

Après avoir établi votre capacité de payer, il vous faut prendre en compte vos priorités et identifier les caractéristiques pouvant faire l’objet de compromis.

Que recherchez-vous comme type de propriété : une maison individuelle, un condo, un duplex? Une maison neuve ou usagée?

Une maison usagée permet généralement de profiter d’une vie de quartier bien établie. Souvent, elle bénéficie aussi d’ajouts intéressants : terrain aménagé, piscine, sous-sol fini, etc. En contrepartie, vous devez prévoir les frais d’entretien et le coût des rénovations. 

Acheter une maison : le type de propriété

Crédit photo: gettyimages.fr

Pour sa part, la maison neuve est construite selon les normes les plus récentes du Code du bâtiment en ce qui a trait à l’électricité, l’isolation et la plomberie. En plus, elle est garantie par le constructeur. En revanche, le terrain n’est généralement pas aménagé et la cour, souvent de dimension modeste, nécessite peu d’entretien mais n’offre guère de possibilité de jardinage.

Pensez au nombre de pièces dont vous avez besoin et à leurs dimensions. Si vous avez des enfants, peut-être voudrez-vous avoir un sous-sol fini. Attardez-vous à la dimension du terrain. Voulez-vous une aire de jeux, un jardin, une piscine?

 

L’environnement

Où souhaitez-vous demeurer? Il s’agit d’un facteur important lorsqu’on achète une maison. Il est possible de changer bien des choses dans une propriété, mais pas l’endroit où elle est située.

Promenez-vous dans le quartier qui vous intéresse. Recherchez les services dont vous avez besoin : transports en commun, commerces, restaurants, écoles, garderies, etc. Serez-vous à l’aise dans cet environnement? Vous y sentirez-vous en sécurité? 

Acheter une maison : l'environnement

Crédit photo: gettyimages.fr

Souhaitez-vous vivre en ville ou en banlieue?

Une maison en pleine ville, près de votre travail et des services dont vous avez besoin, vous évitera d’utiliser votre voiture fréquemment. Toutefois, l’environnement risque d’être bruyant et vous vivrez près des voisins.

Une maison en banlieue coûtera souvent moins chère et sera construite sur un terrain plus grand qu’une maison en ville. Tenez-vous à vivre en banlieue au point de perdre beaucoup de temps dans les embouteillages?

Autant de questions à vous poser pour faire un bon choix!

 

La valeur de la maison

Prenez en considération d’autres éléments d’ordre économique. Dans le quartier qui vous intéresse, le prix des propriétés est-il à la hausse ou à la baisse?

Comme tout projet peut affecter la valeur d’une maison, renseignez-vous auprès de la municipalité sur les règlements de zonage et les projets de construction. Prévoit-on construire une tour à bureaux dans le secteur où vous souhaitez demeurer?

Aussi, attardez-vous à la valeur de revente. Mieux vaut acheter une maison modeste dans un beau quartier qu’une maison chère dans un quartier modeste. 

Acheter une maison : la valeur

Crédit photo: gettyimages.fr

Ensuite, commencez votre recherche. Lors de la visite, attardez-vous à l’état extérieur de la maison : toit, gouttières, peinture, etc.

Intéressez-vous aussi à l’efficacité énergétique de la maison : isolation, type de chauffage, etc. Assurez-vous de la qualité de l’air. La maison est-elle humide? Observez-vous des traces de moisissure? Vérifiez la présence de problèmes structuraux : fenêtres coincées ou planchers inégaux.

Enfin, examinez si l’agencement des pièces vous convient, ouvrez les armoires et les placards, puis actionnez les chasses d’eau et les robinets pour vérifier si la pression est bonne.

Autant d’étapes à franchir pour trouver LE logis qui vous convient!

 

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, consultez :

 

Commentaires

Dernière vidéo

Recettes

Découvrez fraichementpresse.ca