5 mauvaises habitudes qui sèment le désordre dans votre maison

Le désordre est souvent difficile à contrôler. Il y a toujours de nouveaux papiers/factures/circulaire qui rentrent dans la maison, des piles de choses à s’occuper, des trucs qu'on dépose ici et là... Et si on arrive moindrement à gérer tout ça dans une période normale, ça ne prend pas grand-chose pour tout gâcher : période de stress, semaine occupée, changement d’emploi, arrivée d'un nouvel animal de compagnie ou d'un bébé, etc.

Mais la vérité, c’est que nous avons tous de mauvaises habitudes qui nous rendent la vie plus difficile à moyen et à long terme... Mais ce n’est pas si difficile de s’en débarrasser!

En prendre conscience, c’est déjà pas mal. L’idée ici n’est pas de faire sentir personne coupable, mais plutôt d'arriver à régler un (ou quelques-uns) de ces problèmes. Et croyez-moi, cela fera une grande différence dans votre vie!

Parce que c’est peut-être juste le petit défi dont on a besoin pour arrêter cette forme de sabotage perpétuel!
 

1. Tout mettre dans un tiroir ou une garde-robe

 

A photo posted by Ashley Weber (@oily_by_choice) on


Quand les choses trainent, c’est très tentant de tout simplement les « enlever de la vue » en les mettant un peu pêle-mêle dans un tiroir, une armoire ou une garde-robe. C’est la solution facile et elle amène une satisfaction à court terme : l’objet ne traîne plus.

Et on se dit parfois qu’on va s’en occuper plus tard, mais bien sûr ça n’arrive jamais et rapidement, le tiroir ou la garde-robe en question déborde d’items hétéroclites. Et au final, le tout semble trop accablant et nous décourage à régler le problème.

C’est correct d’avoir un tiroir fourre-tout ou un endroit où ranger l’extra, mais c’est important de le garder organisé et surtout, d’évaluer la pertinence de chaque item qu’on met dedans.

Mais l'idéal, c'est vraiment de prendre quelques minutes pour ranger les objets de la bonne manière, à l'endroit approprié.

 

2. Ne pas s’occuper de la paperasse tout de suite

 

A photo posted by Barbara Sylvia (@barbsgram) on


Le courrier et autres paperasses peuvent rapidement devenir un vrai désastre si on ne s’en occupe pas quotidiennement. Même si on n'a pas envie de prendre quelques minutes pour s’arrêter et régler tout cela à mesure, c’est vraiment la solution pour éviter qu’un désagrément mineur devienne un problème insurmontable (ou presque).

On peut s'aménager un coin pratique et confortable pour que cette tâche soit la moins pénible possible, avec un bac de recyclage, différents paniers/chemises/compartiments pour classer ce qui rentre et une déchiqueteuse à portée de main. On ouvre le courrier à mesure, on trie ce qui est important, puis on dispose du reste.

 

3. Faire le lavage à moitié

 

A photo posted by Sally Lamacraft (@sallammers) on


Faire le lavage, c’est l’activité préférée de très peu de gens, disons-le comme ça. Trier, faire les brassées une après l'autre, s’occuper de ce qui ne va pas à la sécheuse, plier et ranger, c’est désagréable. Et surtout, c'est un éternel recommencement. Donc pas surprenant que plusieurs personnes attendent jusqu’à la dernière seconde pour le faire!

Parfois, c’est la tâche au complet qui souffre de cette procrastination et on se ramasse avec des piles monstres de linge sale (et plus de sous-vêtements propres 😱). D'autres fois, c’est seulement la dernière partie qui stagne et le problème se manifeste plutôt par des paniers de linge propre qui trainent pendant des jours.

Disons que ce n’est pas optimal, que c’est inefficace et que ça cause du stress dont on peut se passer!

Le mieux est de prendre l’habitude de faire le lavage à intervalles réguliers (disons 2 fois par semaine) et de se forcer à le faire jusqu’au bout, malgré les contraintes.

À quelle fréquence faut-il laver draps, serviettes et autres objets dans la maison? article teaser

 

4. Ne pas ramasser à mesure quand on cuisine


C’est probablement l’habitude la plus difficile à prendre, mais aussi celle qui a le plus grand impact positif sur notre vie quotidienne. C’est tellement facile d'encombrer entièrement la cuisine après avoir cuisiné un simple repas!

Alors l’idéal est de jeter/recycler/composter les emballages ou les déchets à mesure, de ranger les ingrédients après les avoir utilisés, de nettoyer les dégâts ou les éclaboussures tout de suite et de s’occuper de la vaisselle pendant que le souper cuit (ou à tout le moins, s’en occuper tout de suite après).

Au début, c’est plus lent de cuisiner ainsi parce qu’il faut se questionner sur chaque geste et changer nos habitudes, mais ça devient par la suite comme une seconde nature.

En appliquant ces conseils, le temps passé dans la cuisine devient beaucoup plus efficace!

 

5. Accumuler les vêtements sales par terre, sur un meuble ou sur une chaise

 

Une photo publiée par @eve_ryder101 le


Qui n’a pas déjà eu le « syndrome de la chaise » dans sa chambre à coucher? Vous savez, cette chaise qui n'a jamais être utilisée pour la tâche à laquelle à elle devait servir initialement - lire ou mettre ses chaussures plus facilement, par exemple - parce qu’elle est complètement recouverte de vêtements, d’accessoires et d’objets hétéroclites...

Pourtant, ce n’est aucunement plus long de mettre ses vêtements sales dans le panier à linge, ou alors de ranger ceux qui sont encore propres à leur place.

Quelques secondes tout au plus qui ont un grand impact visuel sur la chambre. En plus, bien ranger ses vêtement rend l’atmosphère plus sereine et plus propice à une bonne nuit de sommeil.

 

Commentaires