Les solutions naturelles pour combattre les insectes dans les plantes d'intérieures

Il existe une tonne de produits et d’insecticides chimiques, qui sont en vente dans les magasins. Pour plusieurs personnes qui ne raffolent pas des insectes, les parasites de nos amies les plantes peuvent provoquer beaucoup de dégoût. L’option rapide qui s’achète gagne souvent parce que nous avons généralement peu d’information sur les options naturelles.

Pourtant, elles existent bel et bien! Elles sont nombreuses, faciles à fabriquer et à utiliser, et elles sont très efficaces.

 

Maude Bergeron - Cuisine estudiantine

Le savon de castille liquide

Ce savon est très polyvalent, tant pour réaliser des produits nettoyants variés, que pour tuer les parasites. Effectivement, le corps de tous les insectes est recouvert d’une petite couche de gras qui leur permet de survivre. Le savon détruit automatiquement ce gras!

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont non-toxiques et bien adaptées pour les plantes, avec un usage modéré comme indiqué plus bas. La lavande et l’eucalyptus sont des huiles parfaites pour traiter les insectes déjà présents, mais aussi pour éloigner les autres qui pourraient être tentés de se pointer. C’est une excellente manière de prévenir les infestations futures!

Les allumettes

La petite partie ronde au bout des allumettes contient du soufre et du phosphore, qui éloigne naturellement les insectes qui se développent sous la terre. Il suffit de les piquer, tête vers le bas, pour que le tout s’effectue sans complication, tout en laissant la plante respirer! Les allumettes doivent être changées aux semaines.

 

Maude Bergeron - Cuisine estudiantine

Un insecticides maison à vaporiser pour se débarrasser des parasites

Ingrédients :

  • 1 tasse d’eau tiède
  • 1 c. à table (15 ml) de savon de castille liquide nature et biologique
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus

Préparation :

  1. Déposer tous les ingrédients dans un vaporisateur, puis remuer.

Utilisation :

Pulvériser le mélange sur la terre et les feuilles, puis laisser agir naturellement. Il est important que la plante traitée ne soit pas sous les rayons du soleil durant ce traitement. Répéter au besoin jusqu’à 2 fois par semaine, en prenant soin de ne pas trop en mettre pour éviter le surplus d’humidité.

 

Maude Bergeron - Cuisine estudiantine

 

Et que faut-il faire pour éloigner le plus possible les fameuses petites mouches, qui se reproduisent si vite?

Premièrement, c’est primordial de ne jamais avoir d’accumulation d’eau, que ce soit directement dans la plante, dans le cache-pot ou la coupole. L’humidité favorise l'apparition des mouches!

L’idéal est que la plante soit toujours déposée dans un pot troué, pour pouvoir la faire égoutter pendant une dizaine de minute après chaque arrosage. C’est aussi important d’attendre que la terre soit sèche avant d’arroser, pour la majorité des verdures!

 

Maude Bergeron - Cuisine estudiantine

Si les mouches sont déjà bien présentes, il suffit d’appliquer l’insecticide en vaporisateur ci-haut, en plus de piquer quelques allumettes dans la terre. Généralement, un gros maximum de deux à trois traitements sont nécessaires pour ce type d’insecte. Il est d’ailleurs possible d’en vaporiser légèrement sur les plantes qui se trouve près de celles contaminées pour éviter qu’elles ne se propagent!

C’est toujours merveilleux d’avoir une petite bouteille d’insecticide maison dans son armoire. En plus, il se conserve bien jusqu’à 1 an!


Vous aimerez aussi:

Comment bien rempoter ses plantes         10 plantes d’intérieur magnifiques et quasi intuables
 
10 plantes colorées et à motifs qu'on verra partout cette année
Comment bien rempoter ses plantes top image plante intérieur zamioculcas zamiifolia facile d'entretien