10 choses à ne jamais faire avec votre four

Si vous cuisinez un tant soit peu, vous savez déjà comment votre four fonctionne n’est-ce pas? Mais il y a plusieurs petites choses qu’il est préférable de ne pas faire avec son four (certaines pour prévenir le danger, d’autres simplement pour qu’il fonctionne mieux) et croyez-le ou non, ce n’est pas toujours si intuitif. Voici donc 10 choses à ne jamais faire avec son four.

 

1. Ne pas le nettoyer

 

On est tous pressés et inspecter/nettoyer le four après le souper, c’est habituellement assez bas dans la liste de priorités. Mais c’est très important de le faire! Sinon, les particules vont cramer les prochaines fois que vous utiliserez le four, laissant échapper une odeur âcre et très désagréable à chaque fois que vous partez celui-ci.

Et puis, les petits morceaux de nourriture tombés dans le fond peuvent très bien finir par prendre en feu! On n’y croyait pas mais ça nous est arrivé dernièrement! (Voir à ce propos le no. 10.)

Pour le nettoyer assez facilement avec du vinaigre, c’est par ici.

 

2. Utiliser la fonction d’auto-nettoyage juste avant de recevoir de la visite

Why don't you try this

 

Si vous n’avez jamais utilisé cette fonction de votre four, ça peut être tentant. Un four qui se nettoie tout seul, la belle affaire! Mais en fait tout ce que cette fonction fait c’est de barrer le four pour plusieurs heures et de le faire chauffer à une température très élevée (jusqu’à 1 000 F apparemment), ce qui permet à la longue de complètement carboniser tout dégât qu’il y a dedans et de transformer les particules et la graisse collés en petits tas de cendres. Le four s’éteint tout seul ensuite mais la porte reste barrée longtemps, jusqu’à ce que le tout ait assez refroidi pour ne plus poser de danger.

Pendant ce temps, non seulement vous ne pourrez plus utiliser votre four, mais la maison risque de se remplir d’une odeur pas très invitante. Il se peut aussi qu’une certaine fumée s’en dégage. À faire le moins souvent possible!

 

3. Bloquer les bouches d’aération

via GIPHY

 

Votre four a quelques bouches d’aération, souvent située en dessous. Certaines personnes croient que si elles bloquent ces dernières, elles pourront mieux conserver l’énergie et que le four fonctionnera mieux. Mais c’est le contraire! Ces bouches sont très importantes pour la circulation adéquate de la chaleur. Si vous les bloquez, le four n’arrivera plus à régulariser sa température.

 

4. Ouvrir la porte trop souvent pendant qu’il fonctionne

 

A post shared by SMEG Belgium (@smeg_be) on

 

On est souvent presque obligé d’ouvrir la porte quand on fait cuire quelque chose, soit parce qu’il faut vérifier le contenu d’un plat couvert ou soit parce qu’il faut tourner/mélanger la nourriture. Soit. Mais c’est important de ne pas le faire plus que nécessaire et surtout de ne pas laisser la porte ouverte plus que quelques secondes.

En effet, beaucoup de chaleur s’échappe du four lorsque la porte est ouverte, ce qui oblige le four à se remettre à sa température, résultant en des temps de cuisson plus longs.

Si vous voulez simplement vérifier que vos biscuits cuisent bien par exemple, utilisez plutôt la lumière qui vous permettra de voir à l’intérieur. Aussi simple que ça!

 

5. S’en servir pour chauffer la pièce

via GIPHY

 

C’est une mauvaise idée pour deux raisons. D’abord, le four n’est pas fait pour ça; il ne contient pas de système qui permet de déplacer l’air chaud, c’est donc non seulement inefficace mais aussi une dépense d’énergie inutile.

C’est encore plus important de respecter cette consigne si vous avez un four au gaz! Dans ce cas, ça pourrait véritablement être un risque important, pour des raisons évidentes de santé.

 

6. Laisser des choses dedans

via GIPHY

On va présumer ici que vous n’êtes pas comme Carrie Bradshaw et que votre four n’est pas utilisé comme une armoire supplémentaire de façon permanente.

Mais il reste que c’est très important de ne pas laisser une plaque, une assiette d’aluminium, un plat ou autre chose du genre une fois que l’aliment qui était dessus a fini de chauffer. Même si vous vous dites que vous l’enlèverez plus tard, une fois refroidi vous allez probablement l’oublier.

Alors la prochaine fois que vous préchauffez le four, vous n’y penserez plus et ça pourrait causer la fameuse odeur âcre et/ou de la fumée, sans parler que vous pourriez vous brûler en l'enlevant parce que même si vous venez d’ouvrir le four, c’est plus chaud que vous ne le pensiez. À ne pas faire!

 

7. Vaporiser un produit nettoyant sur les boutons

 

A post shared by Kristi McCormick (@kristimcx) on

 

Les boutons sont connectés au système électrique du four, donc il vaut mieux ne pas les saturer avec de l’eau ou un produit chimique. Pour les nettoyer, passez simplement un linge humide avec un peu de produit doux dessus.

 

8. Couvrir le fond de papier d’aluminium

via GIPHY

C’est une pratique très répandue, puisque les gens croient que ça peut faciliter le nettoyage du four qui, disons-le, n’est pas l’activité préférée de personne.  (Voir le no. 1).

Mais… ça non plus c’est à ne pas faire. Premièrement parce qu’à une chaleur intense et particulièrement s’il a été chauffé puis refroidi plusieurs fois auparavant, le papier d’aluminium peut parfois se consumer! 😱

Et deuxièmement parce que la surface métallique réfléchit la chaleur et empêche elle aussi le four de bien réguler sa température et de fonctionner correctement.

 

9. Utiliser un four au gaz s’il y a une odeur

 

On espère vraiment que vous connaissez déjà cette mesure de sécurité mais juste au cas où : dès qu’il y a une odeur de gaz, on lâche tout et on ventile! Un peu d’accumulation de gaz, ça arrive parfois avec un four ou un poêle et ce n’est pas en soi un danger d’explosion imminente. C’est notre type de poêle et on apprend très bien à vivre avec et à s’en servir sans crainte.

Par contre, dès que ça arrive, il ne faut surtout pas continuer d’essayer de partir le four (ce qui se produit à l’aide d’une petite étincelle automatique ou parfois même d’une allumette ou d’un briquet à la main, encore pire) mais plutôt prendre une pause. S’assurer de tout fermer pour ne plus que le gaz soit libéré puis ouvrir la hotte et/ou les fenêtres. 5 à 10 minutes devraient suffire avant de recommencer. Soyez quand même toujours prudents!

 

10. Ouvrir la porte si le feu est pris!

via GIPHY

Oui, ça arrive pour de vrai! Et c’est assez épeurant. Mais la pire chose qui pourrait arriver c’est d’ouvrir la porte pour essayer d’éteindre le feu. En effet, le feu se nourrit et se propage grâce à l’oxygène… Ouvrir la porte ne ferait donc que lui donner de la vigueur et transformer une situation légèrement préoccupante en situation carrément dangereuse!

Ce qu’il faut faire, c’est de laisser la porte fermée et de fermer le four immédiatement. Puis, de ventiler la pièce encore une fois (de la fumée va se dégager) tout en surveillant bien le four sans le quitter des yeux. C’est également une bonne idée d’approcher un extincteur (on espère vraiment que vous en avez un) et de l’avoir sous la main, juste en cas.

Ce qui devrait se produire après quelques minutes, c’est que le feu va s’éteindre de lui-même. Si ce n’est pas le cas et que le feu prend de l’ampleur (ce qui peut arriver avec de la graisse par exemple), n’hésitez pas à appeler le 911. Tout en gardant la porte FERMÉE.